Prolongation du dispositif Pinel : François Hollande a-t-il vraiment pris une bonne décision

0

Mis en place par l’ancienne ministre du Logement Sylvia Pinel depuis août 2014, le dispositif Pinel connaitra une prolongation jusqu’en 2017. C’est ce qu’a annoncé le président de la République français François Hollande le vendredi 8 avril dernier en déclarant que le dispositif d’incitation à l’investissement locatif fonctionne jusqu’à maintenant. Cependant, si le dispositif offre plusieurs avantages, son coût reste élevé et l’objectif initial parait encore lointain.

Pinel : le dispositif est-il idéal ou pas ?

L’immobilier reste un secteur instable, car entre 1980 et 2014, la France a connu une dizaine de disposition. La loi Pinel est un dispositif qui a pour objectif de relancer le secteur de l’immobilier plus précisément la construction de logements neufs. De ce fait, il propose trois formules différentes en matière de défiscalisation pour chaque contribuable français qui souhaite investir dans un bien immobilier neuf. En effet, un engagement de location de 6 ans sera bénéfique d’une réduction de 12 %, cette réduction d’impôt est de 18 % sur 9 ans et de 21 % sur 12 ans.

L’investissement en Pinel a aussi l’avantage de permettre de devenir un propriétaire sans apport personnel, mais juste en effectuant un prêt auprès d’une banque qui sera par la suite à rembourser sous forme de mensualités. Le dispositif Pinel offre également la possibilité de louer son bien à ses ascendants ou descendants tout en profitant de l’avantage fiscal.

Zoom sur les limites du dispositif Pinel

Malgré les plafonds d’investissement mis en place, le coût budgétaire par logement reste élevé. En effet, en prenant l’exemple de Paris et sa proche banlieue, avec 16,83 €/m², le coût est de 0,30 €/m² qui est plus cher que le loyer moyen. Si l’un des objectifs du dispositif Pinel est l’apparition d’un parc accessible aux classes moyennes, le plafonnement de 20 % en dessous des prix pratiqués peut limiter la rentabilité pour l’investisseur. De plus, on constate que les dispositifs d’investissement locatif ne représentent pas autant par rapport à l’ensemble de la production neuve. Concernant l’année 2015, 50.000 « Pinel » ont été produits pour près de 400.000 logements construits.

Partager >>

A propos de l'auteur