Doit-on réellement souscrire à une assurance scolaire ?

0

La rentrée approche à grand pas, il est grand temps de dire au revoir aux vacances. Et comme à chaque rentrée, vous êtes nombreux à recourir à une assurance afin de garantir la bonne prise en charge de vos enfants durant l’année scolaire. Il s’agit bien évidemment de l’assurance scolaire. Cette garantie est souvent demandée par l’école elle-même. Et pourtant, peu de parents savent en quoi consiste exactement cette démarche. Est-elle obligatoire ?

Assurance scolaire : une assurance à mi temps ?

Il importe de comprendre que les contrats d’assurance que vous signez en début d’année scolaire ne prennent en charge qu’une petite partie de la vie scolaire de votre enfant. Elle n’est nécessaire que pour la prise en charge des enfants en cas d’accident durant les activités parascolaires et les sorties en classes vertes. En effet, dans la mesure où ce sont les parents qui décident s’ils veulent ou pas y envoyer leurs enfants, il paraît légitime que la responsabilité de l’école soit dégagée. Par conséquent, si vous ne souhaitez pas inscrire votre enfant à une activité non obligatoire, vous pouvez éluder la question de la souscription d’une assurance scolaire.

Les obligations des établissements suffisent amplement

Pour ce qui est des activités obligatoires et les sorties organiser par les établissements, c’est leur assurance qui prend en charge la sécurité de vos petits. Il en est de même pour toute la durée des cours et de la pose déjeuner à midi.

Il importe entre autres, de savoir que les établissements sont encore tenus de prendre en charge les éventuels accidents que peuvent subir les élèves quelques minutes après la sortie des cours. Ce n’est qu’après ce laps de temps réglementaire que l’assurance responsabilité civile que vous avez souscrite entre en scène.

Partager >>

A propos de l'auteur