Assurance habitation : comment assurer sa maison sans se ruiner ?

0

Si les taux de crédit immobilier continuent de baisser cette année, les prix des assurances habitation commencent à alourdir le budget des ménages. En moyenne, il faut débourser 149 € par an pour couvrir un appartement contre d’éventuels sinistres, et 237 € pour une maison individuelle. Parmi les offres disponibles, le contrat multirisque habitation est vivement conseillé même s’il n’est obligatoire que pour les bailleurs et locataires en copropriété. Voici quelques conseils pour réduire le coût de son assurance logement sans laisser de côté les couvertures indispensables.

Assurance maison : exclure les garanties inutiles

Les cotisations d’assurance maison varient d’un assureur à l’autre, du simple au double. En matière de couverture, le contrat multirisque s’avère le plus rentable et complet puisqu’il permet d’être indemnisé en cas de sinistres tels que cambriolage, incendie, dégât des eaux, etc.

En plus de la protection du logement concerné, il inclut une garantie « responsabilité civile » qui couvre les membres du foyer au cas où l’un d’eux blesse une tierce personne.

Parfois, certaines garanties sont superflues, d’où l’intérêt de bien faire le tri pour éviter de jeter son argent par les fenêtres. Pour les personnes qui habitent dans un appartement par exemple, il est inutile de souscrire à l’option « gel des canalisations extérieures ».

Bon à savoir : il est recommandé de vérifier la base de remboursement avant la signature définitive du contrat d’assurance habitat. La franchise ne doit pas également être négligée, sachant que plus la cotisation est élevée, moins sera le montant de la franchise et inversement.

Changer son contrat d’assurance régulièrement

Contrairement à ce que l’on peut croire, la fidélité est peu récompensée en assurance. Entre 2009 et 2017,  les tarifs des « anciens contrats » ont connu une hausse de 13 % en moyenne selon une étude réalisée par Facts & Figures. Aujourd’hui, les banques et les compagnies d’assurance bradent les prix sur les nouveaux contrats afin de séduire plus de clients.

Pour faire des économies, il suffit de faire jouer la concurrence en comparant les offres sur le marché via des comparateurs en ligne. De plus, il est désormais plus simple de changer d’assureur, car l’assuré peut résilier son contrat sans frais ni motif après un an d’ancienneté.

Sécuriser son logement pour réduire les dépenses

Une autre alternative permettant de bien assurer sa maison sans se ruiner consiste à la sécuriser. En effet, le montant de la prime d’assurance dépend de nombreux paramètres, à savoir :

  • La valeur des biens à assurer
  • Le nombre de sinistres déclarés au cours des trois dernières années (36 derniers mois)
  • La localisation de l’habitation (ville)
  • La surface de la maison
  • Les équipements de sécurité, etc.

Concernant ce dernier critère, le fait d’installer un système de protection tel qu’une porte blindée ou une alarme permet déjà de réduire les risques de cambriolage, et donc le montant de la prime d’assurance.

Bon à savoir : l’installation d’un système d’alarme dans un pavillon permet de réduire sa facture de 20 à 25 %. Astuce : il est beaucoup moins cher de payer sa cotisation chaque année que par mois.

Summary
Review Date
Reviewed Item
Notes
Author Rating
51star1star1star1star1star
Partager >>

A propos de l'auteur