Stages d’été : 250.000 candidats à la banque d’investissement Goldman Sachs

0

Plus de 250.000 jeunes entre 18 et 34 ans ont récemment déposé leurs candidatures au Goldman Sachs pour y effectuer un stage cet été. Par rapport à 2012, ce chiffre est en hausse de 40% et on peut estimer que Goldman est parmi les leaders du marché. En tout cas, on tient à préciser qu’il est fort probable que ce nombre comprend plusieurs candidatures d’une même personne. Selon les explications de Lloyd Blankfein dans une lettre aux actionnaires en 2013, 43.000 personnes s’étaient porté candidates pour 1.900 postes à pourvoir pour le secteur de l’analyse financière. Ce qui indique qu’entrer chez Goldman Sachs est plus difficile que d’intégrer Harvard.

Banque d’investissement : les conditions de travail chez Goldman Sachs s’améliorent

Même si les banques d’investissement doivent faire face à la concurrence, surtout par les start-up, les jeunes qui s’intéressent à Goldman ne cessent d’évoluer et les concurrents américains de cet établissement reçoivent aussi plusieurs candidatures alors que les places disponibles sont très limitées.

Pour JPMorgan, seulement 2% des jeunes candidats en banque d’investissement ont été embauché. Pour Citigroup, 2,7% des candidats ont réussi à s’y faire une place alors que Bank of America Merryll Lynch n’a embauché que 3% des candidats. Cette tendance résulte plutôt du fait que les banques d’investissement sont moins nombreuses depuis la crise financière. D’un autre côté, les établissements ont fait de leur mieux pour offrir une bonne condition de travail à ses salariés pour qu’ils puissent trouver un bon équilibre entre le travail et la vie professionnelle.

Retrouvez notre articles sur les anomalies bancaires concernant les erreurs de TEG entre autre.

Limiter les pressions : un défi à relever pour les banques d’investissement

Suite à la mort de Moritz Erchardt, un stagiaire chez Bank of America qui a perdu la vie après trois jours de travail sans dormir, les banques d’investissement ont mis en place des mesures visant à limiter la pression pour qu’un tel drame ne se produise plus. Pour certains établissements, les stagiaires doivent impérativement quitter les bureaux entre minuit et 7h du matin.

Partager >>

A propos de l'auteur