Malakoff Médéric et Mutuelle Générale : un rapprochement qui tombe à l’eau

0

Un nouvel événement a bouleversé le monde de la sécurité sociale cette semaine. C’est mardi dernier que le conseil d’administration de la structure faîtière de Malakoff Médéric a annoncé son retrait pour leur projet de rapprochement avec La Mutuelle Générale. Cependant, il reste à confirmer si les administrateurs Medef et CGT figurent parmi les acteurs qui ont pesé sur cette prise de décision.

Une résiliation que personne n’a vu venir

Depuis l’an dernier, ces deux acteurs de la protection sociale travaillent pour la mise en place d’un leader de l’assurance de personnes. Ils estimaient que plus de six millions d’assurés auront été couverts. Le rapprochement aurait dû aboutir à une société de groupe d’assurance mutuelle nommé SGAM. La mise à l’écart du délégué général de Malakoff Médéric, Guillaume Sarkozy en décembre 2015 a changé beaucoup de choses puisque cela a immédiatement causé le report de la date de création de la SGAM, prévue pour le 1er janvier dernier.Il existe aussi des mutuelles spécialisées pour les motards

Avant l’annonce du rupture, Malakoff Médéric et La Mutuelle Générale, respectivement, deuxième groupe de protection sociale français et troisième mutuelle santé, avaient jusqu’au 30 juin prochain pour prendre leur décision.

Protection sociale : un projet de plus à oublier

Ce n’était pas la première fois qu’un projet de ce genre tombe à l’eau, notamment pour Malakoff Médéric. En 2013, alors que le groupe s’était rapproché d’ego Réunica, ce dernier a préféré s’associer à AG2R La Mondiale. Puis un autre programme de coentreprise dans le domaine de l’épargne retraite avec CNP Assurances a également échoué. Toutefois, il y a aussi de quoi à être déçu du côté de La Mutuelle Générale. En effet, la troisième mutuelle santé cherchait depuis longtemps un partenariat de ce genre pour un projet similaire. C’est un échec de plus dan le domaine de mutuelle santé.

Partager >>

A propos de l'auteur