Quand l’immobilier devient le secteur créateur d’emploi

0

En France, l’immobilier reste l’un des secteurs qui recrutent le plus. En effet, classé sixième employeur national, le secteur est en pleine expansion grâce à la baisse des taux de crédit et des prix de l’immobilier ainsi qu’à l’élargissement du prêt à taux zéro. Le taux de recrutement est de ce fait à la hausse.

Si généralement les fonctions commerciales occupent 90% dans l’immobilier, ce dernier s’étale également vers diverses activités que ce soit du point de vue administratif que juridique. Ce qui permet au secteur de rechercher des candidats plus ouverts et polyvalents dans d’autres domaines en dehors de l’immobilier.

Immobilier en France : une variété de métiers

L’immobilier regroupe plusieurs fonctions. Il y a le promoteur immobilier qui assure la recherche et l’achat de terrain, le financement de la construction, la suivie des opérations ainsi que la commercialisation du produit. De ce fait, il est en étroite collaboration avec l’architecte, le géomètre, le notaire, le banquier et autres intervenants.

Considéré avoir un rôle important dans le domaine, il y a aussi l’agent immobilier. Il est considéré comme l’acteur central des transactions en assurant la vente ou la location des biens immobiliers. Il doit être présent lors des démarches administratives et financières entre le propriétaire et l’acquéreur. Son objectif est de vendre rapidement au meilleur prix.

Après, on retrouve aussi le syndic de copropriété. C’est celui qui a la tâche de gérer les parties communes et les équipements collectifs comme l’ascenseur, le chauffage ou le hall d’entrée. Cependant, la personne ne doit être non seulement capable de résister au stress, mais également faire preuve de diplomatie puisqu’il n’est pas à l’abri de conflits.

 Immobilier : un secteur ouvert à tous

Si les formations sont toujours valorisées, les employeurs d’aujourd’hui ne recherchent pas essentiellement des diplômés dans le secteur. Certains affirment même que l’expérimentation et des qualités personnelles telles que l’ambition, l’autonomie, l’empathie et la volonté d’apprendre passent avant tout. Toutefois, il est apprécié d’avoir en main un BTS jusqu’au niveau bac + 5 en professions immobilières selon le poste. Il est à noter qu’un promoteur immobilier requiert une double formation en droit immobilier et finance bac + 5.

D’un autre côté, il existe des postes comme les négociateurs VEFA où le secteur reste très ouvert.

Partager >>

A propos de l'auteur