Immobilier : les taux de crédits ne cessent de baisser. Quelles en sont les raisons ?

0

Les taux d’intérêt des crédits immobiliers ne cessent de chuter et les emprunteurs de longue durée sont les premiers à en tirer des profits. En effet, le dernier observatoire du crédit logement/CSA avait déclaré que les taux se sont établis en moyenne à 1,33%, s’ils étaient de 1,41% en mois de septembre. Il semble en réalité que cette baisse est sans fin, car depuis le début des années 2000, l’étude a présenté que le niveau des taux a été divisé par plus de quatre. En 2009, les taux étaient encore au-dessus des 5%.

Immobilier : Les raisons de cette baisse des taux

Selon le Crédit Logement/CSA, la baisse des taux de crédit est liée à la faiblesse des taux constatés sur les marchés obligataires.

A vrai dire, les banques accordent des prêts à long terme aux particuliers. Pourtant, ils financent continuellement le marché monétaire dont les taux flirtent avec 0%. D’un autre côté, les taux sur les marchés obligataires ne dépassent pas les 0,5%. Cela permet aux banques de poursuivre une bataille afin de séduire de nouveaux emprunteurs. D’ailleurs, le taux de crédit immobilier semble être le seul argument commercial pour les banques vu que les rémunérations des différents produits d’épargne sont encore plus faibles actuellement.

Immobilier : Une baisse qui joue en faveur des emprunteurs de longue durée

Pour le mois d’octobre 2016, la durée sur laquelle les taux sont accordés est élevée à 210 mois. De plus, la progression des prêts de longue durée dans la proportion des crédits accordés aux particuliers occupe encore une place plus importante. Pour la production du troisième trimestre 2016, on a enregistré que 25,7% était des crédits d’une durée de 25 ans au minimum. A noter que la France a pris une avance sur d’autres pays européens en matière de prêts de longue durée. C’est ce que l’étude du Crédit Foncier sur le logement en Europe relève dans une publication du 14 novembre 2016.

Partager >>

A propos de l'auteur