Economie mondiale : Une croissance revue à la baisse

0

La Banque mondiale revoit ses prévisions de croissance à la baisse et invite les pays développés et en développement à la prudence pour les mois à venir. La Banque mondiale vient réévaluer les perspectives économiques mondiales et revoit la croissance mondiale à la baisse. Alors que 3% était annoncé en janvier, la croissance est réajustée à 2,8% pour cette année 2015. L’institution maintient cependant ses prévisions de croissance pour 2016 et 2017.

Cette baisse de la croissance pour 2015 est principalement liée à la baisse des prix des matières premières qui a été mal anticipée, plus particulièrement du pétrole qui chute de 40%, ainsi qu’à la hausse des taux d’intérêt actuellement très volatiles aux USA. Ce contexte implique une période de rééquilibrage qui pénalise les pays exportateurs de matières premières.

« Attachez vos ceintures »

Mercredi 10 juin, Kaushik Basu, l’économiste en chef de la Banque mondiale, appelle les pays développés et en voie développement à la plus grande vigilance durant cette période et explique : « A la Banque mondiale, nous avons activé le signal : Attachez vos ceintures« .

Il précise : « Nous conseillons aux pays, notamment aux pays émergents, d’attacher leurs ceintures« .

Si la Banque mondiale estime que la chute des prix des matières premières devrait, finalement, être profitable à la croissance mondiale, Kaushik Basu conseille à la Réserve fédérale américaine (Fed) de ne relever ses taux d’intérêt qu’en 2016. Il déclare : » Si nous devions conseiller la Fed, je recommanderais que la hausse des taux d’intérêt ait lieu l’an prochain et pas à la fin de cette année« . Cela permettrait, selon lui, de ne pas freiner la croissance économique mondiale et de stabiliser les taux de change trop instables.

Partager >>

A propos de l'auteur