Consommation et investissements à l’origine de la croissance économique de la zone euro

0

Selon les dernières statistiques d’Eurostat, publiées ce mardi 9 juin, la zone euro connait une croissance économique avec une progression du Produit intérieur brut (PIB) de 0,4% pour ce premier trimestre 2015. La consommation des ménages et les investissements sont les principaux facteurs de cette croissance économique. Eurostat annonce ce mardi une augmentation du PIB de la zone euro de l’ordre de 0,4% par rapport au trimestre précédent pour la période allant de janvier à mars.

Eurostat révise donc à la hausse ses estimations puisqu’elle avait envisagé une croissance de 0,3%.

Les chiffres d’Eurostat révèlent que c’est principalement la consommation des ménages ainsi que les investissements qui ont contribué à cette croissance économique. Avec respectivement, une augmentation de 0,3 et de 0,2 point. Le commerce extérieur est ,quant à lui, freiné et a tendance à se contracter.

Des inégalités au sein de la zone euro

Avec cette augmentation de 0,4% par rapport aux trois mois précédents, la zone euro se dote d’une croissance économique en hausse de 1% sur une année.

Un signal encourageant pour l’Europe bien que certains pays ne profitent pas de cette embellie. Les PIB de la Grèce, de l’Estonie, de la Lituanie et de la Finlande se sont par exemple repliés alors que d’autres, comme l’Espagne, atteignent le 0,9% d’augmentation du PIB.

La France s’en sort plutôt bien pour ce premier trimestre 2015 puisqu’elle affiche une croissance économique de l’ordre de 0,6%. Sa croissance surpasse donc celle de la première puissance économique de la zone euro, l’Allemagne, qui enregistre, comme l’Italie, une 0,3% de hausse.

Partager >>

A propos de l'auteur