Le RTE anticipe une baisse de la consommation d’électricité des Français

0

C’est la première fois que le RTE prévoit une baisse de la consommation d’électricité des Français pour le long terme. En effet, le RTE qui est une entreprise chargée du réseau public de transport d’électricité a dévoilé son bilan prévisionnel de la consommation d’électricité des Français. Ce bilan qui fut publié le 13 juillet présente que le gestionnaire de l’électricité française anticipe une réduction durable de la consommation des Français. Si les prévisions étaient de 479 TWh en 2015, l’entreprise prévoit 471 TWh pour 2021. Depuis 2011, la consommation d’électricité qui était en augmentation avait commencé à se stabiliser et il tend vers une baisse tendancielle et non-conjoncturelle.

Les 4 facteurs de cette baisse de la consommation d’électricité

L’efficacité énergétique des moyens de production et des foyers français a permis de réduire considérablement la demande d’électricité en France. De plus, les Français font beaucoup d’efforts pour limiter sa consommation en énergie et adoptent des moyens plus écologiques leur permettant de réduire ses besoins en électricité.

D’un autre côté, la crise économique de 2008 qui avait eu beaucoup d’influence sur la production et la consommation de biens et services favorise cette diminution de la consommation d’électricité. De plus, plusieurs entreprises décident de délocaliser leur production afin de réduire leurs coûts. Leur besoin en électricité est donc comptabilisé dans le pays où elles poursuivent ses activités. L’augmentation des activités tertiaires en France favorise également cette réduction de la consommation en électricité.

L’efficacité énergétique influe considérablement la consommation d’électricité

On sait que l’efficacité énergétique des équipements constitue un facteur important sur la réduction de la consommation d’électricité des Français. Le nombre de français qui utilisent d’autres solutions de chauffage et d’isolation augmente du fait que ces solutions sont plus favorables. En effet, le besoin en électricité d’un foyer français est de 2 600 kWh en moyenne ; et en se servant des équipements performants, celle-ci est divisée par deux. Cela est également valable pour les activités tertiaires.

Partager >>

A propos de l'auteur