La Banque de France dresse le bilan du surendettement des français

0

La Banque de France vient de publier un rapport sur l’état du surendettement en France et dresse le portrait des foyers et des personnes les plus concernées. Les personnes seules sont au premier plan. Le 1er juillet, la Banque de France a publié une étude sur le surendettement des Français se basant sur les données de 205 800 dossiers sélectionnés par la commission de surendettement en 2014.

Le rapport fait apparaître que les crédits à la consommation représentent près de 46% des dossiers. Ainsi, malgré l’encadrement de la loi Lagarde, les crédits à la consommation sont toujours aussi dévastateurs pour les finances des ménages français.

Le rapport de la Banque de France met en évidence une hausse de la dette par rapport à l’année précédente. Si le surendettement des ménages était établi à 38 446 euros en 2013, il a grimpé à 40 253 euros en 2014.

Qui sont les Français les plus surendettés ?

Concernant le profil des ménages surendettés, une majorité des dossiers concerne des personnes seules. Les célibataires représentent ainsi 64,4% des personnes endettées, dont la moitié, a au moins une personne à charge.

Concernées à hauteur de 53,1% par ces difficultés financières, les personnes âgés de 35 à 54 ans sont les principales victimes du surendettement. Les seniors sont, quant à eux, relativement épargnés par le phénomène avec 8,1% des plus de 65 ans concernés.

L’étude de la Banque de France précise également les catégories socio-professionnelles des Français concernés par le surendettement. Les employés figurant en haut du podium avec 34,4% d’entre eux ayant contracté une dette. Les chômeurs représentent 28,7% des dossiers de surendettement tandis que les ouvriers en représentent 24,3%. Dans plus de 7 cas sur 10, les revenus de ses personnes sont inférieurs à 2 000 euros mensuels. Plus de la moitié ont des ressources inférieures au SMIC.

Partager >>

A propos de l'auteur