La Banque de France annonce une hausse de la croissance encourageante

0

Plus optimiste que le gouvernement, la Banque de France prévoit une croissance de 1,2% pour l’année 2015. Elle estime que la croissance devrait connaitre une accélération au cours des années 2016 et 2017. Alors que gouvernement table sur 1,0% de croissance en 2015, la Banque de France revoit se chiffre à la hausse et anticipe une croissance de 1,2%. De la même manière, le gouvernement estime à 1% la croissance pour 2016 et 2017 alors que les anticipations de la Banque de France sont beaucoup plus encourageantes. Pour 2016, ses projections macroéconomiques font état d’une croissance de la consommation 1,8%, suivie d’une tendance à la stabilisation en 2017 avec 1,9%.

Ainsi, selon de prévisions de la Banque de France, la croissance française va connaitre, à partir de 2015, une hausse de 1,2% suivie d’une accélération de cette dernière, en 2016 et 2017, ou la croissance pourrait atteindre jusqu’à 1,9%. La Banque de France estime que cette croissance associée, à des « mesures d’allègement du coût du travail« , devrait conduire à une réduction du chômage qui « pourrait se stabiliser en 2015 et progressivement diminuer à partir de 2016« .

Des facteurs générant de la croissance

La Banque de France précise que la croissance du Produit intérieur brut (PIB) est liée à une contexte particulier et est favorisée par « la baisse du prix du pétrole et du taux de change« .

Elle précise : « La baisse des prix du pétrole en fin d’année 2014 devrait conduire à des économies sur la facture pétrolière française de 0,8 point de PIB sur l’année 2015« .

La Banque de France met aussi en évidence une « amélioration des marges des entreprises » et une meilleure compétitivité des entreprises grâce à la dépréciation de l’euro. Elle prévoit donc une hausse des exportations de l’ordre de 5,4% en 2015. Une hausse qui devrait se poursuivre avec 5,8% en 2016 et 5,7% en 2017.

Partager >>

A propos de l'auteur