Baisse de taux du crédit immobilier jusqu’à 1,40% sur 20 ans : un nouveau record

0

L’Observatoire Crédit Logement/CSA a récemment publié que le taux moyen du crédit immobilier est passé sous la barre des 2% en mois de mars. Pour le mois d’avril, on a cru que les taux des crédits immobiliers avaient déjà atteint un plancher alors que la majorité des banques ont rabaissé leurs barèmes à nouveau, en début mai. Le courtier meilleurtaux.com a précisé que le taux moyen pour un emprunt sur 20 ans qui est la durée la plus courante en prêt immobilier est tombé à 1,87%. Cela signifie un gain de 0,20% par rapport au mois d’avril.

Crédit immobilier, une baisse significative pour les futurs acheteurs

Les futurs acheteurs d’un bien immobilier peuvent se réjouir de la baisse des taux du crédit immobilier. En effet, pour un emprunt de 200.000 euros sur 20 ans, l’acquéreur bénéficie d’une économie du coût total du crédit qui va jusqu’à 120.000 euros par rapport à ce qu’on pouvait obtenir en janvier dernier.

D’un autre côté, le gain pourrait aussi être plus important. Le porte-parole de meilleurtaux.com, Maël Bernier nous explique que dès que l’on commence à mettre en concurrence les banques, ce tarif moyen plaquette de 1,87% laisse vite place à du 1,70%. Dans d’autres cas, les taux proposés actuellement sont tout simplement incroyables en cette période de reprise du marcher immobilier.

Profiter de la baisse du taux de crédit pour renégocier son crédit immobilier

Afin d’attirer l’attention des futurs propriétaires, certains établissements multiplient les rabais et ceux qui ont déjà un crédit immobilier en cours peuvent aussi en tirer profit pour le renégocier. La directrice de la communication et des études du courtier Empruntis, Cécile Roquelaure a indiqué que les écarts entre les banques restent très significatifs. Il est possible qu’un acquéreur et un particulier souhaitant renégocier son prêt immobilier puissent avoir un écart de taux de 0,7 point entre les établissements. D’ailleurs, même les plus longues durées de prêt sont concernées par cette baisse des taux de crédit immobilier.

Partager >>

A propos de l'auteur