Assurance emprunteur : pourquoi les Français passent à côté d’économies substantielles

0

On sait tous que les assurances décès et invalidité pour un acheteur dans l’immobilier coûtent très cher, il est malgré tout possible de réaliser de belles économies, ce que la plupart des gens ne savent pas, c’est qu’ils ont le droit depuis les lois Lagarde et Hamon de changer d’assurance emprunteur.

Charlie Cailloux, pour le site d’annonces immobilières PAP.fr, précise que si les taux d’intérêts sont bas, il y a d’autres frais que l’on peut négocier pour emprunter moins cher.

 

Changer de contrat assurance emprunteur pour encore réaliser des économies supplémentaires à la baisse des taux immobiliers.

Malgré la loi Hamon, qui autorise depuis 2014 le souscripteur à changer d’assurance emprunteur dans la première année de son crédit immobilier, très peu de souscripteurs profitent de cette opportunité et restent concentrés uniquement sur les taux de crédit immobilier. Les Français passent ainsi à côté d’économies potentielles de plusieurs milliers d’euros.

 

Le montant de l’assurance décès-invalidité (ADI) peut représenter jusqu’à 15 % du coût total du crédit immobilier !

Donc en plus de profiter de la baisse des taux des crédits immobiliers, les acheteurs peuvent donc renégocier leurs assurances emprunteurs pour réaliser des économies supplémentaires, sur des sommes qui sont loin d’être négligeables…

Il faudra malgré tout que le ou les emprunteurs prennent en compte leur état de santé avant d’entamer ces démarches, car à contrario si des problèmes de santé sont décelés, la facture risque d’être salée.

Le rachat de crédit immobilier, il faut aussi y penser !

Pour faire racheter son crédit, il faut constituer un dossier complet qui sera attentivement analysé pour apprécier le sérieux et la solvabilité du candidat. Un grand nombre d’éléments entrent en jeu pour contrôler la capacité financière, particulièrement les revenus et les possessions du candidat.  Dans le capital du nouveau crédit sont inclus les différents frais inhérents au rachat de crédit immobilier, qui sont par exemple les frais de dossier, les charges de transfert de caution ou les pénalités propres à un remboursement anticipé. De ce fait ces frais sont complètement transparents. Les négociations peuvent commencer avec le chargé de mission du nouvel organisme une fois que le dossier de rachat de crédit immobilier est prêt.

Partager >>

A propos de l'auteur