Trouver une autre banque sera plus facile à partir de ce mois de février

0

A compter du 1er février 2018, les Belges ont la possibilité de changer de banque, si c’était déjà le cas depuis quelques temps pour les Français. Cela peut s’effectuer rapidement grâce au système bankswitching. Ce procédé permet de transposer des paiements par domiciliation d’une banque vers une autre. Mais encore faut-il comprendre comment se déroule le système.

Démarches pour le changement de banque

D’après le porte-parole de Febelfin, la fédération belge du secteur financier, Rodolphe De Pierpont, les sociétés Telecom et les fournisseurs eau/gaz/électricité procède parfoispar domiciliations. Actuellement, lorsqu’un particulier décide de changer de banque, il faut que celui-ci prévienne les entités concernées. A partir du 1er février, tout va se dérouler automatiquement.

En outre, les règlements des salaires des employés se fonctionneront automatiquement. Face à cette facilité de transfert, il est toujours important de prendre certaines mesures. Il s’agit d’informer les payeurs occasionnels à savoir la mutuelle qui se charge de l’assurance de santé.

Et qu’en est-il des comptes épargne ?

Normalement, les comptes épargne ne doivent pas être affectés par ces transferts automatiques. Il faut alors faire très attention lors d’un emprunt hypothécaire.

Julie Frère du Test-Achats a affirmé qu’un taux d’emprunt hypothécaire avantageux peut être causé par une épargne effectuée dans une seule banque. Dans le cas où un particulier change de banque, ce taux ne pourrait plus être maintenu. Il faut alors prendre en considération ce point avant toute décision de mettre fin à votre contrat bancaire pour aller chez un nouveau prestataire.

Le service bankswitching permet d’effectuer un transfert des ordres de paiement sans pour autant fermer l’ancien compte que vous avez. Le but est de vérifier qu’il n’y a aucun problème avant de prendre une décision définitive. Par ailleurs, en 2017, le nombre de personnes qui a changé de banque a diminué.

Partager >>

A propos de l'auteur