De combien peut-on négocier le prix en immobilier ?

De combien peut-on négocier le prix en immobilier ?

Immobilier

Lorsqu’une personne met en vente son bien immobilier, elle se charge de donner un prix de son choix en faisant évidemment attention aux lois en vigueur. Cependant, l’acheteur a ce droit de pouvoir négocier le prix pour une possible réduction. Cette étape de négociation est cruciale pour réussir votre achat d’un bien immobilier. Nous allons donc voir de combien est-il possible de baisser un prix immobilier sans creuser une différence trop importante entre le prix de départ et le prix négocié.

La négociation d’un bien immobilier : de 0 à 50%

De nombreuses personnes peuvent vous donner des conseils très différents concernant l’immobilier. Lorsqu’un vous dira de négocier une moindre réduction de 5%, l’autre vous conseillera de négocier environs 10% du prix initial. Gardez à l’esprit que chaque vente est unique par ses caractéristiques propres : type de propriété, son emplacement, le vendeur… Tant de facteurs qui ont tous leur importance dans la négociation d’un bien immobilier !

Si vous décidez de négocier un bien immobilier de -10%, il est nécessaire de comparer les prix pour un même appartement ou maison. En effet, si un bien est proposé à un prix inférieur à celui que vous avez réussi à réduire, l’affaire ne vaudra pas le coup.

Alors, il est possible de voir certains prix de vente réels aussi bas que 40 à 50% (voire plus bas dans certains cas). Notez que la fixation du prix est toujours plus importante que le rabais. Vous devez être prudent lors d’achat dans l’immobilier. Les conséquences peuvent avoir un impact financier très important. Ainsi, pour obtenir le montant que vous pouvez négocier, il ne s’agit pas des remises possiblement déduites d’un montant de départ, mais bel et bien du prix réel auquel le bien sera acheté !

Les annonces immobilières entre particulier

Les annonces immobilières entre particulier peuvent parfois avoir un prix bien plus important que ce que vaut vraiment le bien (par exemple, des biens surestimés à 20%). C’est pour ça que contrairement aux biens trouvés dans des agences immobilières (avec en plus de cela des conseils des agents immobiliers pour mieux négocier), les annonces de bien entre particulier ont des prix beaucoup plus élevés que la moyenne. Si vous souhaitez tout de même acheter un bien entre particulier, alors la remise devra se trouver entre 0 et 20%.

Analyse du marché local avant de négocier

Si vous souhaitez négocier un prix immobilier, il vous faudra d’abord vérifier le prix auquel ce type de bien est vendu dans votre zone. En effet, les prix varient en fonction du type de bien voulu, mais aussi en fonction du marché local.

Pour conclure, pour négocier un bien immobilier, il n’a pas de prix fixe. C’est pourquoi il est très important de bien se renseigner sur les prix de vente ou les prix de locations des biens immobiliers avant d’y investir.