L’épargne solidaire : une belle forme de contribution au développement durable

0

Si les différents types d’épargnes affluent dans le secteur de l’investissement, l’épargne solidaire se démarque de l’épargne classique avec l’intégration de l’éthique et de la morale dans son approche. Afin d’apporter sa contribution à l’économie du pays ou de soutenir des causes justes, l’épargne solidaire permet à l’investisseur de jouir des avantages fiscaux intéressants tout en contribuant au développement durable de son pays. Mais plus concrètement, comment ça marche ?

L’épargne solidaire : De quoi s’agit-il ?

Si l’économie solidaire était surtout en vogue dans les pays du sud avec l’alliance des bénéficiaires pour le développement des Très Petites Entreprises (TPE) ou des projets de développement social, ce style d’épargne gagne de plus en plus du terrain dans les pays européens. Le placement d’argent que l’individu effectue à la banque ou aux agences d’épargne est directement investi dans des projets à but communautaire. En effet, la capitale est investie dans des utilités sociales ou environnementales comme la création d’emploi, les soutiens aux populations du tiers-monde, et les financements de projets écologiques pour la protection de l’environnement.

Comment marche ce type d’épargne ?

Très intéressante, l’épargne solidaire fonctionne presque comme les épargnes traditionnelles, sauf quelques différences sur le point de vue fiscal. Étant donné que ce type d’épargne est reconnu comme une utilité publique, les investisseurs bénéficient de réduction d’impôt sur le revenu. Cela peut atteindre jusqu’à 66% si l’organisme choisi est un organisme d’intérêt général.

Par contre, si l’organisme choisi pour l’investissement  est une association d’aide à la personne qui se trouve en situation de difficulté, la réduction d’impôt sur le revenu peut aller jusqu’à 75% des sommes versées, limitant à 529€. Les investisseurs ont accès à tout moment, à leur fond et l’engagement de l’épargne solidaire dans la gestion IRS est très sérieux.

Partager >>

A propos de l'auteur