Livret d’Epargne Populaire : un réel atout pour les revenus faibles

0

Afin d’investir son capital sans pour autant dédier son temps à sa fructification, il est possible de placer son investissement dans des épargnes bancaires qui permettent de garder au chaud son argent en bénéficiant des intérêts non négligeables.

C’est le cas du Livret d’Epargne Populaire qui concurrence largement les autres formes d’investissement en banque, grâce à son taux d’intérêt et sa fiscalisation. C’est surtout l’Etat qui joue un rôle crucial dans ce type d’investissement.

Le principe du Livret d’Epargne Populaire

Ce type d’épargne s’adresse principalement aux personnes dont le revenu mensuel est faible. Dès son ouverture, le dépôt minimal nécessaire est fixé à 30 Euros pour permettre en effet, un dépôt maximal de 7 700 Euros, mis à part les intérêts. C’est pourquoi, une personne qui souhaite s’y souscrire ne doit pas dépasser un revenu annuel de 19 255 Euros et doit clôturer son compte avant de toucher le seuil plafond. La manière de constater les intérêts accumulés de son placement est de prendre le montant du 1er et le 16 de chaque mois par rapport à l’argent du mois dernier.

LEP : que des avantages pour les revenus modestes

Le Livret d’Epargne Populaire est réglementé par l’Etat, c’est pourquoi les impôts sur le revenu ne sont pas déductibles de ses intérêts et que les prélèvements sociaux n’ont fait pas partie. Cela représente un très large avantage par rapport aux autres livrets notamment le livret A et le livret Développement Durable. Avec une simple comparaison, si le livret A ainsi que le livret Développement Durable offre 0,75% de taux d’intérêt, le Livret d’Epargne Populaire va au-delà, les personnes à revenus modestes bénéficient un taux élevé qui peut atteindre jusqu’à 1,25%. Il est aussi à savoir que le LEP tient compte des inflations économiques pour varier son taux d’intérêt.

Partager >>

A propos de l'auteur