Fraude fiscale, blanchiment…Cahuzac et son ex-épouse dans l’impasse

0

Cela fait maintenant 3 ans que le scandale sur la fraude fiscale orchestrée par l’ancien ministre du Budget Jerôme Cahuzac et son ex-épouse Patricia Ménard fait le buzz. En effet, ce fut en 2013 que les responsables ont découvert l’argent caché par le couple depuis des années déjà, et ce, même après que le haut responsable de l’État ait perdu son poste. Le jugement du couple de la fraude fiscale s’est tenu le 12 septembre dernier, et Cahuzac se livre enfin sur les comment du pourquoi de son acte.

Banque, l’illégalité des démarches affirmée par Patricia Ménard

C’est lors de son interrogation que Patricia Ménard a déclaré que le couple était parfaitement au courant de l’illégalité de leur démarche. En effet, l’ancien ministre avait déjà pratiqué ce type de procédure lorsqu’il était médecin.

En tous les cas, les raisons invoquées par Cahuzac furent quelque peu déconcertantes. Selon ses dires c’est la perte de son poste qui l’aurait incité à cacher une partie de ses deniers à l’étranger sous la gestion de la banque Reyl. Il dit d’ailleurs clairement que faire la part entre l’homme politique et la vie personnelle n’a pas été facile surtout dans la mesure où la personne de droit privée n’arrivait plus à assumer les dépenses du ménage.  Ce serait donc pour garder son train de vie et celui de sa famille que l’ancien ministre s’est vu obligé de frauder.

Fraude Bancaire; de quel somme s’agit-il exactement ?

Le couple encoure, selon le tribunal, une peine allant de 7 ans d’emprisonnement et une amende d’un million d’euros. Mais jusqu’à présent, on n’est pas encore fixé sur le montant des deniers détournés. S’agit-il vraiment des 20 800 euros dont mentionne sa banque ou des 10 000 euros énoncé par l’ancien ministre du budget ?

Partager >>

A propos de l'auteur