Consommation : le sport pour compenser les effets nocifs de l’alcool

0

Faire du jogging aide à se débarrasser des effets nocifs de l’alcool. Selon une étude publiée dans le British Journal of Soprts and Medicine le 31 août dernier, une activité physique régulière permettrait de compenser les effets néfastes de l’alcool consommé avec modération ou en grande quantité. Cette étude a été basée sur les réponses de 36.370 Britanniques de plus de 40 ans ayant répondu à des questionnaires de santé entre 1994 et 2006. Les chercheurs ont pu démontrer que 150 minutes d’activités physiques par semaine permettent de réduire les décès liés à la consommation d’alcool, comme la pratique de la chaise romaine par exemple.

Consommation : Qu’en est-il de la quantité d’alcool ?

Selon les explications du Pr Emmanuel Stamatakis de l’Université de Sydney, le sport aura toujours une bonne influence sur l’état de santé de l’individu peu importe la quantité et la manière dont il consomme l’alcool.

Il a précisé que cette étude montre que parmi les sujets qui buvaient de l’alcool, ceux qui pratiquaient une activité physique régulière étaient globalement en meilleure santé que ceux qui n’en pratiquaient pas. Les chercheurs ont également dévoilé que l’activité physique est bénéfique pour la santé même si le sujet consomme excessivement de l’alcool. Ils ont toutefois précisé que cette étude ne consiste pas à autoriser la consommation beaucoup d’alcool.

Consommation & sport : Quelques détails à ne pas oublier sur les résultats de cette étude

Les auteurs de cette étude ont récemment précisé qu’ils ont uniquement effectué une étude d’observation. Le Pr Stamatakis a expliqué que la seule réelle contrainte qu’ils ont rencontré était qu’ils n’avaient pas d’informations sur l’alimentation. En général, les gens les plus actifs physiquement ont une alimentation plus saine. De son côté, le Pr Simon qui est un alcoologue à l’ANPAA a expliqué que cette étude ne dissocie pas une consommation d’alcool régulière d’une consommation excessive. Il a également rappelé qu’une activité physique peut être bénéfique pour la santé, mais le risque de décès par cancer est plus élevé chez les buveurs d’alcool qu’ils boivent avec modération ou pas.

Partager >>

A propos de l'auteur