Comment déterminer sa capacité d’emprunt pour un crédit ?

0

Vous avez un projet particulier nécessitant la souscription d’un crédit ? Avant de franchir le pas, sachez que certaines banques peuvent vous demander votre capacité d’emprunt. Celle-ci repose sur plusieurs paramètres comme vos revenus mensuels, votre capacité d’endettement ou encore votre reste à vivre. Découvrez comment déterminer votre capacité d’emprunt avant de choisir l’offre la plus adaptée à vos besoins.

Qu’est-ce que la capacité d’emprunt ?

« Un crédit vous engage et doit être remboursé », telle est la principale condition à respecter avant la souscription d’un prêt aussi bien dans une banque que dans un organisme spécialisé. Parmi les différents critères pris en compte dans l’analyse du dossier de l’emprunteur, sa capacité d’emprunt est primordiale. C’est un moyen pour la banque de s’assurer que le souscripteur sera en mesure de rembourser sa dette. Concrètement, il s’agit de l’équivalent du montant du crédit que vous pouvez solliciter auprès d’un établissement de prêt.

Bien que la capacité d’emprunt permette de déterminer la somme à emprunter et les taux d’intérêt à appliquer sur le crédit, elle n’est pas le seul élément qui conditionne l’octroi de celui-ci. En effet, les banques se basent également sur d’autres critères pour fixer les mensualités et la durée du crédit, notamment le reste à vivre, c’est-à-dire la somme disponible après la déduction de toutes les charges qui incombent l’emprunteur.

Comment calculer sa capacité d’emprunt ?

Le calcul de la capacité d’emprunt peut se résumer à la formule suivante :

Capacité d’emprunt = revenus – charges fixes

Cela peut sembler simple de prime abord, mais les choses peuvent vite se compliquer sans l’utilisation d’un outil adapté. En cas de doute, n’hésitez pas à utiliser une calculatrice en ligne comme sur https://www.combien-emprunter.net/.

Dans le détail, la capacité d’emprunt varie selon plusieurs paramètres :

  • L’âge et l’état de santé de l’emprunteur ;
  • Le montant d’apport personnel ;
  • Le taux d’endettement ;
  • Le type de crédit : taux fixe ou variable
  • Le montant des mensualités ;
  • La durée de remboursement.

Bon à savoir : la capacité d’emprunt va de pair avec le reste à vivre et le taux d’endettement. Celui-ci n’est autre que le rapport entre les différentes charges et les revenus. Le pourcentage ainsi obtenu ne doit pas être supérieur à 33%, le seuil appliqué dans la majorité des banques.

Calcul de la capacité d’emprunt : les éléments pris en compte

Avant de souscrire un crédit, il est nécessaire de déterminer sa capacité d’emprunt en se basant sur plusieurs éléments, notamment ses revenus et ses charges.

Concernant les revenus, il faut tenir compte d’un certain nombre d’éléments :

  • Les loyers ;
  • Les revenus complémentaires ou l’assurance revenue ;
  • Les salaires et les primes ;
  • Les pensions de retraite ;
  • Les bénéfices : commerciaux ou non, industriels, agricoles.

Pour les charges, elles comprennent :

  • Les mensualités ;
  • Les loyers à payer ;
  • Les pensions alimentaires …  

Il s’agit d’une liste non exhaustive, sachant que les revenus et les charges varient selon le profil d’emprunteur.

Partager >>

A propos de l'auteur