Barclays envisagerait la suppression de 30 000 emplois (www.barclays.fr)

0

Selon le Times, la banque britannique Barclays s’apprête à réduire ses effectifs et envisagerait la suppression de 30 000 postes en deux ans. Pour le groupe, cette décision pourrait être la seule manière de contrebalancer les mauvais résultats et les performantes décevantes de ces derniers mois. Ce lundi 20 juillet, le journal The Times, rapporte que, selon des sources proches du dossier, la banque Barclays envisagerait une restructuration de grande ampleur avec la suppression d’environ 30 000 postes d’ici à deux ans.

Pour Barclays, il s’agit de faire baisser les effectifs mondiaux de 132 000 salariés à 100 000 d’ici à 2017. Cela représente près de 30% de ses effectifs mondiaux. Le journal indique que l’essentiel de ces suppressions touchera des postes administratifs.

Une réduction des effectifs pour pallier au manque de résultats

Cette restructuration est le fruit de plusieurs mois successifs de mauvais résultats financiers de la banque.

Les performances du groupe comme son action en bourse ont chuté depuis 2013, ce qui a impliqué une chute du ratio de profitabilité de l’ordre de 2,9% en 2014. Cette situation financière décevante avait amené la banque à un vaste plan de restructuration qui a conduit aux suppressions de 27 000 postes ses trois dernières années.

Le directeur général de Barclays, Antony Jenkins, a également fait les frais de ces mauvaises performances puisqu’il a été limogé le 8 juillet dernier. Ainsi, pour redresser les performances du groupe et son cours en Bourse, Barclays continue de déployer des plans de restructurations de grande envergure et juge la suppression massive de postes comme étant le seul moyen de redresser la barre.

Partager >>

A propos de l'auteur