Baisse des taux d’intérêts négatifs: ses effets sur les banques européennes

0

Après l’annonce des nouvelles mesures du président de la banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, sur la baisse du taux négatif allant de -0,2 % à -0,3 %, en décembre, les questions sur son effet n’ont jamais cessé d’être posées jusqu’à aujourd’hui. En effet, si l’initiative a été prise afin de soutenir une politique d’assouplissement quantitatif, ces taux négatifs auront des conséquences plus que dévastatrices sur les banques. 

Pourquoi cette baisse est-elle péjorative pour les banques ?

La baisse des taux d‘intérêts  qui est plus que négatifs constitue une menace majeure pour l’économie européenne. Avec les réserves détenues auprès des banques centrales, il est impossible que les banques puissent créer de crédits. Le danger c’est que ces dernières pourront réduire leurs réserves et rembourser les emprunts faits à la BCE. Il serait encore plus périlleux si les banques choisiront d’échanger leurs réserves en billets de banque.

De ce fait, le taux négatif ne serait pas efficace puisque la baisse des bilans n’inciterait pas les banques à prêter davantage. Les taux d’emprunts des Etats ont brusquement chuté et un fléchissement des taux de crédit est constaté au niveau des emprunteurs. Tout cela affectera les marchés européennes dont le marché de l’immobilier.

Baisse des taux d’intérêts : comment renverser la situation ?

A voir la situation actuelle, il est improbable que les taux d’intérêts soient remontés d’ici quelques années.  Il faut une combinaison de plusieurs facteurs pour que cela se produise. De plus, la Banque Centrale Européenne insinue que les banques européennes ont toujours été capables de compenser les effets des taux négatifs. Cependant, afin d’éviter la taxation  causée par le taux d’intérêts négatif, les banques devront limiter leurs dépôts en continuant de prêter plus. Elles pourront également appliquer un taux négatif à leurs plus gros déposants, ce qui ne serait pas facile sur le plan économique notamment commercial.

Partager >>

A propos de l'auteur