Assurance décès ou convention obsèques ? Comment choisir ?

0

Devant un évènement aussi dramatique que celui du décès, il est primordial de mettre à l’abri ses proches de multiples soucis. Il est conseillé d’anticiper son départ afin d’éviter des tensions dans la famille, mais on se rend bien vite compte de la multiplicité des produits proposés par les compagnies d’assurances qui peuvent laisser perplexe le futur souscripteur. C’est pour cela qu’il est conseillé de faire appel à une pompe funèbre.

On peut tout de même retenir deux produits qui sortent du lot et conviennent à la plupart des situations en cas de décès : l’assurance décès et la convention obsèques. Alors, lequel choisir ? Quelle est la différence entre ces deux offres ?

La convention obsèques pour l’organisation des funérailles

Le contrat de convention des obsèques est une assurance dédiée à financer et à organiser les obsèques du défunt. Elle a pour principal avantage d’éviter à ses proches dans un moment dramatique et douloureux, de devoir s’atteler dans les règlements financiers et organisationnels des funérailles, tout ayant été préparé à l’avance. La convention obsèques offre la possibilité de gérer même après son départ ses obsèques en fonction de ses dernières volontés.

Il est généralement proposé deux types de contrats aux souscripteurs de contrat d’assurance obsèques : la convention obsèques en capital où l’assureur peut désigner bénéficiaire qui peut être un proche du défunt. Quant à la convention obsèques en prestations, elle permet d’organiser et de financer ses obsèques de manière personnalisée.

L’assurance décès : une source financière pour les proches du défunt

L’assurance est une prestation plus étendue qui est plus proche du contrat d’assurance obsèques en capital, la seule différence étant que le capital qui a été constitué par le souscripteur n’est pas obligatoirement destiné à l’organisation ou au financement des funérailles. La loi donne la possibilité de pouvoir épargner jusqu’à 100 000 € en fonction des offres proposées par les assureurs.

Avec ce capital constitué, le souscripteur prépare bien plus son départ puisqu’il permet en plus d’organiser ses obsèques selon ses dernières volontés, mais aussi de régler les éventuels créanciers du défunt et de prendre en charge les droits de succession par un versement d’une partie du capital à l’un de ses proches. L’assurance décès peut inclure des options comme la rente éducation, l’arrêt de travail, la garantie invalidité, etc.

Partager >>

A propos de l'auteur