Est-ce que l’assurance vie est encore intéressante ?

On sait que les taux d’intérêt commencent a augmenter petit à petit en France.  Ce changement fait naître au sein des emprunteurs des questions et des craintes mais également les épargnes françaises. Le fait de contracter des assurances laisse alors quelques personnes hésitantes. Pourtant, l’assurance, contrairement aux autres assurances connait a encore plus de souscripteurs en 2016. Cette assurance a pu rassembler près de 134.7 milliards d’euros au cours de cette année. Mais serait-il encore pareil pour cette année 2017 ?

<

Assurance vie : sera-t-elle intéressante pour les années à venir ?

Cette question est certainement, la question qui torture la majorité des établissements financiers. Aux cours des trois dernières décennies, ce produit de l’épargne à en effet été celui qui a connu une baisse des taux d’intérêts. Les placements alternatifs ne pouvaient proposer que les offres courants mais à un taux plus bas, alors que l’assurance vie, elle a pu offrir des taux plus élevés pour cette offre.

Elle a ainsi pu contracté un taux très bénéfique grâce à la mutualisation inter-temporelle qu’il effectue avec des contrats de différentes générations. Elle a ainsi pu profiter d’une hausse très élevée de rendement. Au fur et à mesure que les taux ont baissé, cela offre l’opportunité à  l’assurance vie de recevoir le plus de clients.

« D’une part, parce qu’elle offre à tous ceux qui s’inscrivent un rendement avant impôts supérieurs et d’autre part, d’un avantage fiscal et de la sécurité. »

La remontée des taux en Europe serait-elle bénéfique pour les assureurs-vies ?

Aux États-Unis, la hausse des taux s’appliquent déjà. Ce serait bientôt le cas de la France. On est désormais certain que ce règlement s’appliquera obligatoirement, on attend plus que la date de sortie de la décision.

Ce changement ne va plus jouer en la faveur de l’assurance-vie. Effectivement, le rendement des actifs que devraient détenir les assureurs vont être très en retard. Par contre, le rendement courant des actifs vont donné beaucoup plus d’avantages aux placements  alternatifs pendant la transition, au cours duquel, les taux d’intérêt seront à un prix normal.

Partager >>

A propos de l'auteur

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

S'inscrire à notre Newsletter gratuite

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir dans votre boite mail les derniers articles une fois par semaine.

Vous êtes inscrit