Mutuelle : L’Assurance maladie prendra en charge les étudiants de la LMDE

0

Alors qu’elle compte 920 000 affiliés, la mutuelle étudiante, LMDE, connait de grandes difficultés financières et a été placée sous sauvegarde judiciaire. Ce jeudi 28 mai a été annoncé que les étudiants affiliés à LMDE pourront, dès le 1er octobre prochain, bénéficier d’une prise en charge par l’assurance maladie.La principale mutuelle des étudiants, la LMDE, pointée du doigt pour ses multiples défaillances entraînant des retards de remboursement pénalisant pour ses affiliés, connait depuis plusieurs années des difficultés financières importantes. Elle est endettée à hauteur de 35 millions d’euros ce qui implique des dysfonctionnements de gestion colossaux. Les principales victimes de cette dette sont les étudiants affiliés à la LMDE, ce qui représente près de 85% des étudiants avec 920 000 personnes.

Vers une amélioration de l’assurance santé étudiante

Jeudi 28 mai, l’Assurance maladie a fait une conférence de presse indiquant que les étudiants concernés seront désormais bénéficiaires de l’Assurance maladie qui les prendra en charge dès la rentrée prochaine. Ainsi, à compter du 1er octobre 2015, les personnes qui étaient affilées à la LMDE pourront, s’ils le souhaitent, confier la gestion de leur dossier à l’assurance maladie.

Elle s’occupera donc de la délivrance de leurs cartes vitales, de leurs immatriculations et surtout de leurs remboursements de soins.Nicolas Revel, le directeur général de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés (CNAMTS) s’est engagé à offrir : « une prise en charge plus simple, plus rapide et plus efficace ».

Il a souhaité rassurer les étudiants concernés « en leur garantissant un régime de base de qualité ». L’Assurance maladie s’est engagée afin de proposer une procédure d’inscription simplifiée, plus rapide et sans rupture de droits. Elle propose aussi aux bénéficiaires de la carte vitale un remboursement des soins en 7 jours. L’ensemble de ses mesures sera appliqué dès le 1er octobre 2015 pour une meilleure prise en charge de la santé des étudiants.

Partager >>

A propos de l'auteur