La Mutuelle des Etudiants dresse le bilan santé de ses affiliés

0

La Mutuelle des Etudiants (LMDE) a publié son rapport annuel sur état de santé des étudiants en France.  Si 82% d’entre eux déclarent se sentir en bonne santé, l’enquête met en évidence des failles. La Mutuelle des Etudiants (LMDE) vient de mener une vaste enquête sur l’état de santé de ses affiliés.

Près de 5 000 étudiants âgés de 18 à 25 ans ont répondu à un questionnaire entre avril et juin 2014. Grâce à ces données, La LMDE dresse un bilan du parcours santé des étudiants.

L’enquête révèle notamment que le coût est parfois un facteur de renoncement aux soins. 27 % des étudiants sondés déclarent avoir renoncé à consulter un professionnel de santé ou avoir renoncé à des soins pour des raisons financières. 16% des étudiants interrogés indiquent avoir rogné sur un autre poste de dépenses pour pouvoir avoir accès à des soins médicaux.

Des addictions et des comportements à risques

L’enquête de la Mutuelle des Etudiants pointe également du doigt certains comportements à risques comme certaines addictions notamment à l’alcool, au tabac ou aux drogues.

Dans l’ensemble c’est une aggravation des addictions qui est constatée par rapport à l’année précédente. Certains comportements sexuels figurent parmi les pratiques jugées à risque. L’usage du préservatif et le dépistage des maladies sexuellement transmissibles comme le VIH ne sont pas toujours bien intégrés dans les comportements sexuels des étudiants.

Selon les chiffres de la LMDE, près de la moitié des étudiants (49%) ayant déjà eu des relations sexuelles n’a jamais effectué de test de dépistage du VIH au cours de sa vie.

Partager >>

A propos de l'auteur