Fraudes à l’assurance : 42 529 cas détectés en 2014

0

L’Agence pour la lutte contre la fraude à l’assurance (Alfa) dévoile ses derniers résultats et annonce que la fraude à l’assurance est de 2,5 milliards d’euros en 2014. Sur cette somme, seuls 219 millions d’euros d’enjeux financiers ont été récupérés par les professionnels du secteur. Le magazine spécialisé L’argus de l’Assurance révèle en exclusivité le dernier rapport de l’Agence pour la lutte contre la fraude à l’assurance (Alfa).

Le bilan annuel 2014 met exergue 42 529 cas de fraudes à l’assurance pour une valeur de 2,5 milliards d’euros. Ces chiffres indiquent un taux de fraude à l’assurance en hausse par rapport aux années précédentes, elles sont notamment quatre fois plus élevées qu’en 2003.

Si la crise économique peut être considérée comme un accélérateur pour ce type de fraude, ces résultats en hausse sont aussi le fruit d’une meilleure détection de ces préjudices.

Les assurances automobiles en tête des cas frauduleux

Les dossiers frauduleux concernent majoritairement le secteur des assurances automobiles avec près de 27 000 cas qui représentent 101 millions d’euros d’enjeux financiers en 2014.

Précisons que, dans 48% des cas, ces fraudes concernent des sinistres mettant en cause un tiers qui n’a pas été identifié. Les fraudes impliquant des dégâts corporels ne représentent que 2% des dossiers frauduleux. La plupart du temps, ils sont liés à de fausses déclarations comme le signalement de fausses victimes ou l’exagération de sinistres corporels et de leurs conséquences. Elles représentent 47,4 millions d’euros d’enjeux financiers. Enfin, les dossiers frauduleux qui concernent les assurances habitation représentent près de 10 000 cas.

Partager >>

A propos de l'auteur