Fraude fiscale : 20 milliards d’euros récupérés par l’Etat français

0

En 2014, la lutte contre la fraude fiscale et sociale a connu une augmentation et a permis à l’administration de récupérer plus de 20 milliards d’euros, contre 18 milliards d’euros l’année précédente. Le comité national de lutte contre la fraude (CNLF) vient de publier ce mardi 23 juin, ses résultats sur la fraude fiscale.

Ces chiffres révèlent une hausse du nombre de redressements fiscaux et sociaux en 2014. Les redressements fiscaux ont permis de remettre la main sur 15,3 milliards d’euros auxquels 4 milliards de pénalités sont venues s’ajouter.

Les redressements pour fraude sociale en 2014 ont permis de récupérer 852,6 millions d’euros notamment grâce à lutte contre le travail illicite et les cotisations illégales qui rapporte 427 millions d’euros. La lutte contre la fraude aux prestations sociales permet , quant à elle, d’engranger 424,96 millions d’euros.

Une récolte fructueuse

En tout, Bercy a récolté plus de 20 milliards d’euros en 2014 ce qui représente 11% de plus qu’en 2013 (18 milliards d’euros).

En 2014, 10% de la somme récupérée dans le cadre de la lutte contre la fraude fiscale provient de l’étranger. A elles seules, les pénalités liées aux comptes bancaires à l’étranger s’élèvent à 1,9 milliard d’euros.

Pour le ministre des Finances, Michel Sapin, qui devrait rendre public ce bilan cet après-midi : « Ces chiffres sont positifs. Cela prouve que la mobilisation fonctionne : les échanges d’informations entre services se multiplient, le ciblage se généralise ».

Partager >>

A propos de l'auteur