Démission : Le ministre des Finances grec Yanis Varoufakis quitte ses fonctions

0

Ce matin du lundi 6 juillet, après la victoire du « non » au référendum,  le ministre des Finances grec Yanis Varoufakis annonce sa démission du gouvernement. S’il réaffirme son combat contre les créanciers de la Grèce, il considère cependant que sa démission pourrait favoriser le chef du gouvernement, Alexis Tsipras, dans ses négociations avec l’Eurogroupe. Au lendemain du référendum organisé en Grèce le dimanche juin et après la victoire à 61,31% des voix contre les propositions des créanciers, le ministre des Finances grec Yanis Varoufakis annonce sa démission.

Il a fait part de sa décision sur son site internet ce lundi matin. En quittant le gouvernement, il espère rendre les négociations plus faciles. Il explique que certains membres de l’Eurogroupe préfèrent le voir absent des négociations et que, pour aider Alexis Tsipras, il est préférable de partir. Selon lui cela pourrait permettre à Alexis Tsipras de trouver un accord plus facilement.

« Le dégoût des créanciers »

Yanis Varoufakis précise par ailleurs qu’il n’a aucun désaccord entre lui et le chef du gouvernement grec et réaffirme son soutien.

Il écrit : « Je considère qu’il est de mon devoir d’aider Alexis Tsipras ».

Enfin, Yanis Varoufakis réaffirme ses convictions et quitte le gouvernement en précisant : « Je porterai le dégoût des créanciers avec fierté ». Il ajoute qu’il soutiendra les démarches engagées par la Grèce face aux créanciers et annonce : « Je vais soutenir pleinement le Premier ministre Tsipras, le nouveau ministre des Finances, et notre gouvernement ».

Partager >>

A propos de l'auteur