Comment investir dans le vin

0

Investir est l’un des meilleurs moyens pour gagner de l’argent. Nombreuses sont les choses dans lesquelles on peut investir. L’idée nous est venue aujourd’hui de parler de l’investissement dans le vin. La qualité des vendanges et la richesse des cuves françaises sont en effet d’excellentes conditions pour obtenir des gains. Cependant, certaines conditions sont à réunir afin d’obtenir des profits. Afin de mieux se préparer et mener à bien son investissement, nous allons voir en premier lieu les personnes qui sont à même d’investir dans le vin. Ensuite, nous parlerons de la rentabilité de cet investissement pour finir avec les risques encourus.

Qui peut investir dans le vin ?

Il est évident qu’une connaissance sur le vin et son environnement est primordial nous conseille le blog d‘investissement chateau-macquin.com. Ainsi, le placement dans le vin n’est pas recommandé pour les personnes novices qui ne sont, ni amatrices de vin, ni connaisseurs en la matière. Investir dans le vin implique de suivre les achats de près.  C’est par exemple le cas de ce Pauillac – Château Mouton-Rothschild 2004 – 1er Grand Cru Classé dont la vente peut être très rentable. Souvent, les personnes qui se lancent dans ce type d’affaire sont des passionnés qui ont acquis leurs bouteilles au fur et à mesure de leurs envies. Parmi les choses à connaître figurent les vignobles français et parfois, étrangers. Cette connaissance permet de mieux apprécier la boisson et d’être à l’affût dans le domaine. Les capacités de dégustation et la consultation des guides et autre documents permettent aussi de prévoir les opportunités et d’éviter les mauvaises surprises.

La rentabilité de l’investissement

Investir signifie attendre un retour sur investissement. La connaissance du domaine est déjà un grand pas vers les gains. Toutefois, il est bon de noter que la valorisation du placement se fait sur le moyen et même sur le long terme. Ainsi, il est possible de détenir ses bouteilles durant près d’une dizaine d’années avant que ce soit vraiment rentable. Les valeurs sûres et les produits prestigieux peuvent être combinés pour mettre toutes les chances de son côté. En quinze ans, le marché des grands crus s’est fortement valorisé. Les autres astuces pour assurer la rentabilité de l’investissement dans le vin est le suivi des cours et l’achat au bon prix.

Les risques du placement

Dans tout investissement, il y a toujours un risque à courir. Afin de les réduire, il convient de n’investir que 5 à 10% de son capital dans le vin. En outre, il convient de bien conserver ses bouteilles car le vin est précieux, vivant et fragile. Pour faire face aux nécessités ou pour acquérir de nouvelles découvertes, il est conseillé de disposer de millésimes qui se vendent bien. Ces bouteilles constitueront un « fond de cave » prêt à être revendu dès que le besoin se fera ressentir.

En bref, investir dans le vin nécessite en premier lieu de bien connaître le domaine. Etre un passionné serait même une excellente chose. De plus, il convient de bien suivre le marché afin de savoir quand acheter et quand revendre les produits.

Partager >>

A propos de l'auteur