La colocation selon Ze-Coloc : pour une rentrée en toute sérénité

0

À l’approche de la rentrée, les étudiants cherchent à se loger et prennent d’assaut studios et chambres universitaires. Dans un contexte où le coût du logement ne cesse d’augmenter, bon nombre d’entre eux préfèrent toutefois se tourner vers la colocation, par choix ou par nécessité.
L’application Ze-Coloc se propose de les aider à gérer leur nouvelle vie, pour éviter les conflits avec leurs colocataires et vivre dans de bonnes conditions.

Les étudiants et la colocation

La colocation fait partie ou a fait partie de la vie de nombreux Français. Une étude de Guy Hoquet Immobilier révèle en effet que 31 % des 18-24 ans ont déjà vécu en colocation. Alors que, dans certains pays comme les États-Unis, on vit en colocation à tout âge ou presque, ce mode de vie reste majoritairement réservé, en France, aux jeunes adultes : 74 % des Français estiment en effet que la colocation convient tout particulièrement aux étudiants.

Immobilier et colocation

À la rentrée prochaine, qui approche à grands pas, des milliers de jeunes étudiants vont donc se lancer dans l’aventure. Même si la colocation peut paraître un choix idéal, elle vire parfois au cauchemar, ce qui peut avoir un impact néfaste sur le cursus universitaire des étudiants. Les tâches ménagères, les horaires des uns et des autres, les courses, et surtout la question de l’argent sont généralement au coeur du problème.
La technologie vient à l’occasion au secours des colocataires, sous la forme de sites de gestion de colocation qui ont pour défaut d’être généralement peu aboutis et peu souvent mis à jour, et qui ne se déclinent pas en version mobile. C’est donc pour aider les étudiants à gérer leur quotidien en toute simplicité depuis leur tablette ou leur smartphone que PiwEL et Greg, deux entrepreneurs et informaticiens, ont décidé de créer l’application Ze-Coloc.
Nous avons imaginé une application tout-en-un, pour que les étudiants puissent gérer de façon optimale leur colocation.

Partager >>

A propos de l'auteur