Taux de prêts immobiliers en Août 2019 : la baisse continue

0

Comme pour les six premiers mois, les taux de prêts immobiliers accusent une tendance baissière depuis le début du second semestre 2019. Cela concerne particulièrement les taux moyens sur 7 à 25 ans, soit l’ensemble des durées. Quant aux conditions de financement, elles n’ont pas beaucoup changé par rapport au mois de juillet. Quoi qu’il en soit, le mois d’août est aussi propice pour envisager un projet immobilier. Encore faut-il trouver le meilleur taux. Suivez le guide.

Taux immobilier en Août 2019 : lequel choisir ?

L’évolution des taux de crédit immobilier proposés aux emprunteurs pour ce mois d’août reste stable par rapport à la fin du second trimestre. Concrètement, les durées de 7, 12, 15 et 25 ans n’ont quasiment pas changé alors que leurs conditions sont à la baisse. On constate en effet deux réductions majeures : – 0,01 % sur les crédits à 10 ans (taux d’appel à 0,49 %) et – 0,05 % sur les emprunts à 20 ans (0,88 %).

En revanche, voici une fourchette des meilleurs taux de crédit immobilier pour ce mois d’août 2019 :

  • 7 ans (84 mois) : 0,15 %
  • 10 ans (120 mois) : 0,49 %
  • 12 ans (144 mois) : 0,55 %
  • 15 ans (180 mois) : 0,72 %
  • 20 ans (240 mois) : 0,88 %

Rentrée septembre 2019 : quelles sont les prévisions sur les taux d’emprunt ?

Compte tenu de la situation économique mondiale actuelle, les taux immobiliers ne risquent pas de grimper dans l’immédiat. Quoi qu’il en soit, les principales banques centrales se préparent déjà au pire en révisant leur politique monétaire :

  • Réserve fédérale des États-Unis (Fed) : pour la première fois depuis une décennie, la Fed a enfin décidé de réduire son taux directeur après l’avoir augmenté progressivement ces dernières années.
  • Banque Centrale Européenne (BCE) : elle a déjà pris toutes les mesures nécessaires pour soutenir les marchés financiers et ne devrait pas également tarder à baisser ses taux.

Certes, ces comportements sont inquiétants pour les mois à venir, mais ils représentent une véritable aubaine pour les emprunteurs qui pourront profiter pleinement de taux très bas pendant quelque temps. Pour la rentrée de septembre, on s’attend à voir des taux d’emprunt plus attractifs que ceux de ce mois d’août.

Quid de l’assurance emprunteur ?

Globalement, la diminution des taux de crédit immobilier entraîne la baisse de la part des intérêts dans le coût total de l’emprunt. Aujourd’hui, ce qui coûte le plus dans la plupart des dossiers de prêt immobilier est l’assurance emprunteur, parfois plus de la moitié du coût du financement. Ainsi, au lieu de s’attarder uniquement à la recherche du meilleur taux d’emprunt possible, il est aussi recommandé de porter une attention particulière sur les offres d’assurance proposées sur le marché.

Dorénavant, la loi autorise les emprunteurs à faire une délégation d’assurance de crédit immobilier. Autrement dit, ils ne sont plus obligés de souscrire l’assurance de groupe proposée par leur banque et peuvent choisir d’assurer leur prêt auprès d’un autre organisme. Ils pourront ainsi faire des économies en optant pour le contrat le moins cher, mais offrant des garanties similaires.

Pour les particuliers qui empruntent à deux, ils devront répartir l’assurance en couvrant au moins une quotité de 100 % pour chaque assuré. Il est possible d’aller jusqu’à 200 % pour être sûr que l’assureur rembourse l’intégralité du crédit en cas d’invalidité ou de décès de l’un des deux emprunteurs.

Bon à savoir : il est désormais possible de résilier son contrat d’assurance actuel à sa date d’anniversaire en le remplaçant par un autre ayant des garanties équivalentes. En cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour renégocier votre assurance emprunteur.

Summary
Review Date
Reviewed Item
Notes
Author Rating
31star1star1stargraygray
Partager >>

A propos de l'auteur