Chaudière murale au gaz : pourquoi l’acheter ?

0

Performante, peu encombrante et pratique, voilà les principaux atouts d’une chaudière murale au gaz. Il existe aujourd’hui des modèles récents à condensation permettant de faire jusqu’à 25 % d’économie de gaz par rapport aux chaudières classiques. Avant d’installer ce type d’appareil chez vous, découvrez les différentes utilisations possibles et les aides financières qui vous attendent.

Un appareil adapté à de multiples situations

Les avantages d’une chaudière murale au gaz sont multiples, sachant que cet appareil peut répondre à plusieurs types de besoin.

Une solution intéressante pour les espaces restreints

Comme son nom l’indique, cet appareil de chauffage fonctionne avec du gaz naturel. Votre habitation doit ainsi être raccordée au gaz de ville pour que vous puissiez l’utiliser convenablement. Grâce à un système de fixation intégré, la chaudière murale peut être installée en hauteur pour économiser de l’espace, sachant qu’elle peut être logée dans la cuisine, voire dans un placard.

Un appareil de chauffage deux en un

Selon vos besoins, la chaudière murale au gaz peut être uniquement utilisée pour le chauffage. On parle ainsi de chaudière simple service. En revanche, l’appareil peut servir pour la production d’eau chaude sanitaire à condition d’opter pour l’option double service. Dans ce cas, l’installation d’un ballon d’eau chaude sera nécessaire. Il faudra donc prévoir un espace supplémentaire pour cela.

Bon à savoir : à défaut d’espace suffisant pour le ballon d’eau chaude, il est toujours possible d’opter pour une chaudière murale à micro-accumulation ou semi-accumulation. Celle-ci intègre un réservoir d’eau de quelques litres pour une utilisation moins importante.

Chaudière murale : un investissement très accessible

Contrairement à certaines idées reçues, la chaudière gaz murale figure parmi les systèmes de chauffage les plus accessibles du marché. Elle est vivement recommandée pour les ménages bénéficiant d’un raccordement au gaz naturel dans leur habitation.

Côté prix, cela varie d’un modèle à l’autre :

  • La chaudière murale à condensation : elle coûte entre 2 000 euros et 5 000 euros TTC, main d’œuvre et matériel inclus.
  • La chaudière murale à basse température : accessible à partir de 1 000 euros, ce modèle est moins économique, mais recommandé dans un appartement où le conduit collectif de fumées n’est pas compatible avec une chaudière murale à condensation.

Si vous envisagez d’entreprendre des travaux de rénovation énergétique, c’est le moment d’en profiter, car l’État nous réserve bien des surprises ces dernières années. Vous pourrez ainsi bénéficier de l’une des aides financières ci-dessous selon votre profil.

Diverses aides pour les chaudières murales à condensation

Dans une démarche écologique, l’État encourage les ménages à investir dans des appareils de chauffage moins énergivores et respectueux de l’environnement en leur proposant diverses aides financières et des fiscalités plus avantageuses.

  • Le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE) : il permet de bénéficier d’une réduction d’impôt de 30 % sur l’achat d’une chaudière murale à condensation uniquement.
  • La Prime Conversion Chaudière : proposée par Quelle Energie, cette aide financière peut s’élever jusqu’à 1 200 euros selon les revenus du demandeur.
  • Le programme « Habiter Mieux Sérénité » : il s’adresse aux ménages bénéficiant d’un revenu inférieur aux plafonds établis par l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (Anah).
  • Le programme « Habiter Mieux Agilité » : il s’agit d’une autre aide financière de l’Anah en vue de financer l’acquisition d’un appareil de chauffage moins énergivore et écologique.
  • L’éco-prêt à taux zéro : l’installation de la chaudière murale au gaz donne accès aux différents avantages de l’Eco PTZ.

Bon à savoir : en plus de ces différentes subventions gouvernementales, l’acquisition d’une chaudière gaz murale à condensation permet de bénéficier des aides supplémentaires auprès de certains conseils régionaux et départementaux. N’hésitez donc pas à vous renseigner auprès de votre mairie pour avoir plus d’informations à ce sujet.

Summary
Review Date
Reviewed Item
Notes
Author Rating
41star1star1star1stargray
Partager >>

A propos de l'auteur