Le secteur de l’immobilier : la baisse du taux de crédit est toujours d’actualité

0

C’était au début de l’été qu’une nouvelle baisse du taux des crédits immobiliers a été enregistrée. Selon les experts, cette poursuite de la chute du marché qui débuté en mois de juin est apparemment une conséquence du Brexit. Et la tendance aurait suivi son cours durant le mois de juillet. Il semble être le temps idéal pour se lancer dans un projet d’investissement immobilier, et de voir les offres de prêt immobilier afin d’assurer une stabilité de sa situation financière.

Taux de crédit immobilier : Une baisse de 1,60 %

La baisse de taux d’intérêt des crédits immobiliers est de 1,60 % depuis le mois de juin. En moyenne, les rendements s’inscriraient entre 1,80 à 1,50 % selon chaque cas. C’est en tout cas ce que l’observatoire du crédit logement a pu constater au cours de ces deux derniers mois.

Les meilleurs profils d’emprunteur, c’est-à-dire ceux qui présentent des garanties de remboursement solide, peuvent même aspirer à un taux de 1,20 % pour un emprunt de 20 ans. De quoi attirer l’attention des ménages.

La baisse des taux est également accompagnée d’une diminution de la durée des crédits. En règle générale, les particuliers préfèrent conclure un contrat de moins de 20 ans pour minimiser les coûts de leur crédit. Accompagné de la chute du marché, c’est une bonne alternative pour devenir propriétaire sans se ruiner avec les différentes mensualités.

Des conditions moins strictes également pour investir dans l’immobilier

Par ailleurs, face à cette situation, beaucoup de banques ont préféré proposer des conditions moins strictes pour booster les demandes de prêts et relancer le marché. Les investisseurs peuvent désormais prétendre plus facilement à des prêts avec des délais plus favorables qu’auparavant. En plus, l’apport personnel n’est plus exigible pour un dossier de demande de prêt immobilier.

Partager >>

A propos de l'auteur