Diminution des rémunérations des fonds en assurance-vie

0

Dans le cadre de renforcement des procédures et conditions administrant le système de la police d’Assurance Vie, un amendement au projet de loi s’y référant a été décrété. La cause suscitée était basée sur le rendement qui tardait à baisser. Les statistiques démontrent que la rémunération des fonds en euros d’assurance vie risque d’enregistrer une forte chute cette année. Avec une moyenne de 2.3% en 2015, il est fort probable de voir sa chute à 1.95% cette année. Les taux d’intérêt enregistrés sont nettement bas. A titre d’exemple, le taux d’obligation allemande à 10 ans est désormais considéré comme négatif.

Assurance vie et ses taux de rendement

Dans leurs traitements, les assureurs essaient de maintenir le taux compétitif. Pour prévenir les malencontreuses baisses des rémunérations des fonds en euros en assurance vie, les dirigeants des banques conseillent les assureurs de bien gérer ces taux de rendement. La prise en compte des régulations commence à être prise en compte actuellement.

Il a été stipulé dans un rapport annuel de l’administration de la stabilité financière en France, que l’ajustement à la baisse des rémunérations des contrats d’assurance-vie intervenu en 2015 a été insuffisant au regard des circonstances macroéconomiques et financières actuelles. Une baisse de 0.25% du rendement moyen a été constatée en 2015 par rapport à 2014.

Assurance vie : pour une meilleure gérance

L’amendement au projet de loi a été adopté pour apporter plus de transparence, pour la lutte contre la corruption et pour la modernisation de la vie économique. Les conséquences viseront le renforcement des pouvoirs en place. Cet amendement obligera également les assureurs de renforcer les réserves qu’ils constituent tous les ans pour lisser les rendements au profit des épargnants. Le principal objectif est de freiner par la même occasion la collecte sur les fonds en euros pour l’assurance vie par les épargnants. En bref, la collecte va résulter en des pertes pour les assureurs. Les rendements son quasi-impossibles après la déduction des frais de gestion ou de distribution.

Partager >>

A propos de l'auteur