Pollution : la fiscalité sur le diesel pourrait être alourdie

0

D’après une commission d’enquête sénatoriale la lutte contre la pollution en France coûterait chaque année entre 70 et 100 milliards d’euros. En conséquence, la fiscalité sur le diesel pourrait se voir être alignée sur celle de l’essence, comme le recommande la commission. Chaque année en France, 42 000 personnes décèderaient prématurément en raison de la pollution de l’air, qui causeraient également 650 000 arrêts de travail. Les rendements agricoles seraient moindres par ailleurs et les bâtiments seraient à rénover plus souvent, tout cela pour un coût estimé à plus de 70 milliards d’euros.

La commission sénatoriale a donc demandé aux élus politiques de prendre le problème à bras le corps et à ne pas hésiter « à prendre des mesures courageuses ». Cette commission, composée de 70 experts, de patrons et d’économistes, recommande ainsi au gouvernement et aux personnalités politiques de mettre en place un paquet de 60 mesures afin de lutter efficacement contre cette pollution.

Le diesel dans le viseur de la commission

Et la principale qui risque de faire grincer des dents un nombre important de consommateurs concerne la fiscalité appliquée sur le diesel.

La commission demande en effet que la même fiscalité soit appliquée au diesel qu’à l’essence, afin d’inciter les automobilistes à changer de voiture pour une plus propre et plus respectueuse de l’environnement.

« La semaine prochaine, je vais rendre publiques les décisions que l’État va prendre. Il ne faut plus que les gens rouspètent, que les gens disent +ce n’est pas le moment, on verra demain+. Il faut aussi que les maires des grandes villes prennent leurs responsabilités dès lors que la loi de transition énergétique va leur donner des moyens d’agir, notamment pour créer des zones de restriction de circulation », a déclaré Ségolène Royal après avoir étudié ce rapport. La semaine prochaine de nouvelles mesures devraient donc être annoncées par le gouvernement.

Partager >>

A propos de l'auteur