Logements neufs : des chiffres en baisse

0

La Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI), unique instance à représenter les promoteurs immobiliers du secteur privé en France, a publié récemment ses chiffres du 1er trimestre 2018 issus de son observatoire statistique national. Même si les chiffres des ventes de logements neufs restent satisfaisants, ils demeurent tout de même en baisse.

Un ralentissement des ventes et réservations

Avec 31 500 logements neufs réservés au 1er trimestre 2018, les réservations restent nombreuses mais affichent une baisse de -10,2% par rapport au 1er trimestre 2017. Ce ralentissement concerne surtout les ventes en bloc (-19,3%), suivies des ventes au détail (-9,4%).

Même si la demande des particuliers reste forte (25 826 logements réservés sur 3 mois), les investisseurs et les accédants sont moins nombreux, (-7,4% pour les investisseurs et -11,4% pour les accédants).

Une offre qui a du mal à se renouveler dans certaines régions

L’offre commerciale qui ne représente que 9,8 mois de commercialisation traduit également un manque de logements neufs disponibles à la vente. Normalement pour qu’un marché soit considéré comme équilibré, il faudrait 12 mois de commercialisation, ce qui est loin d’être le cas pour plusieurs régions françaises, telles que la Nouvelle-Aquitaine ou les Hauts-de-France avec respectivement 6,9 mois et 7,8 mois de commercialisation.

Concernant les mises en vente du 1er trimestre 2018, l’observatoire de la FPI rapporte également une baisse de -14% par rapport au 1er trimestre 2017. Certaines régions ou agglomérations sont encore plus touchées, avec une baisse de -35% dans les Hauts-de-France, -50% en Ile-de-France et -56% à Lyon.

Selon la directrice de la FPI, Alexandra François-Cuxac, cette baisse s’explique par le fait que les promoteurs veulent produire davantage pour satisfaire la demande, mais que certains problèmes rencontrés vis à vis du permis de construire, des normes et des recours réduisent de plus en plus leur capacité à mettre des logements en chantier.

Les Pyramides, un prix décerné par la FPI pour développer l’offre des promoteurs

Tous les ans, la FPI organise le concours des Pyramides qui se déroule en deux étapes : d’abord au niveau régional avec les Pyramides d’Argent, où sont sélectionnés les lauréats régionaux, qui participent ensuite au concours national des Pyramides d’Or.

La Fédérations des Promoteurs Immobiliers de France a lancé en 2004 ce concours visant à promouvoir le savoir-faire et les compétences des professionnels du secteur, mais aussi et surtout, afin de proposer davantage de programmes immobiliers neufs.

Cette distinction vise notamment à promouvoir les projets immobiliers des promoteurs selon différentes catégories : innovation industrielle, immobilier d’entreprise, mixité urbaine, conduite responsable des opérations… La 15ème édition des Pyramides d’Or s’est déroulée les 26 et 27 juins derniers à Biarritz, au terme de laquelle 8 promoteurs régionaux ont été récompensés. “La multiplicité des usages que nous proposons au sein de notre résidence sont pensés pour satisfaire les besoins de la ville » explique Mickaël Merz, directeur général du promoteur Sporting, lors de la remise du prix de la mixité urbaine.

Partager >>

A propos de l'auteur