Impôts : Le prélèvement à la source devrait être place en 2018

0

Le ministre des Finances, Michel Sapin, vient d’annoncer que la mise en place de l’imposition à la source débuterait en 2016. Cependant, il précise que les Français ne devraient être soumis à ce système qu’à partir de 2018. Manuel Valls avait, ce samedi au Congrès de Poitiers, annoncé que le gouvernement allait mettre en oeuvre le prélèvement des impôts à la source. Des propos confirmés par Michel Sapin au micro de France Inter, dimanche 7 juin, puisqu’il révèle le calendrier d’instauration de ce processus. Il déclare : « Nous engagerons en 2016 ce processus » et précise qu’un tel bouleversement de système de perception des impôts ne peut se mettre en place « du jour au lendemain ».

Un calendrier qui ne doit pas « pénaliser les Français »

Outre la complexité induite par ce changement de système, le ministre des Finances explique qu’une mise en place trop rapide pourrait être pénalisante pour le contribuable.

Il indique : « Cela voudrait dire que les Français vont avoir à payer en 2016 les impôts sur les revenus de 2015, plus les impôts sur les revenus de 2016. Je vous laisse présager leur réaction ». Selon Michel Sapin, le prélèvement à la source des impôts ne devrait pas intervenir avant les présidentielles qui auront lieu en 2017, mais plutôt au cours de l’année 2018.

Pour les Français, la dernière déclaration de revenus se fera en 2017. Ils abandonneront ensuite cette pratique et se verront prélever les impôts directement sur leur revenu et en temps réel. Le gouvernement et Bercy estiment que la collecte des impôts à la source devrait permettre de faire des économies notables.

Partager >>

A propos de l'auteur