Immobilier : avez-vous pensé aux ventes aux enchères ?

Immobilier : avez-vous pensé aux ventes aux enchères ?

Immobilier

La vente aux enchères est encore peu connue du public, mais offre de nombreux avantages. Avec ce type de vente, vous n’avez pas besoin d’avoir des compétences en immobilier pour faire de bonnes affaires. Vous pourrez aussi obtenir le bien à un prix inférieur à celui du marché. Les ventes aux enchères sont accessibles à tous, à condition d’avoir le financement nécessaire pour régler votre bien immobilier, et d’être pour les ventes immobilières judiciaires représenté par un avocat que vous aurez préalablement choisi.

La vente aux enchères : comment ça marche ?

Vous recherchez un bien immobilier et vous avez entendu parler d’une vente aux enchères immobilière ? Avant de tenter l’aventure, il est important de maîtriser les paramètres de ce type de vente. Les ventes aux enchères peuvent se faire dans une salle ou en ligne. Elles sont généralement annoncées sur des sites spécialisés. Si vous recherchez un bien immobilier en France, vous pouvez par exemple consulter les Petites Affiches des Alpes-Maritimes pour être informé des prochaines ventes aux enchères. Vous pouvez choisir vos départements sur le site, par exemple un bien aux enchères dans le département du Var ou dans le département des Alpes Maritimes.

Dans les deux cas, le principe est simple. La personne qui dirige la vente donne le prix de départ. Les potentiels acquéreurs enchérissent ensuite progressivement jusqu’à ce que plus personne ne fasse d’offre. La dernière personne ayant enchéri est l’heureux gagnant. La signature de l’acte de vente ou la rédaction du jugement d’adjudication sont effectuées à la fin de la séance si vous remportez les enchères.

En revanche, vous ne pourrez pas devenir immédiatement le propriétaire du bien immobilier en raison d’un délai de 10 jours obligatoire qui devra être observé. Au cours de ce laps de temps, il est possible qu’un nouvel acquéreur puisse surenchérir à hauteur de 10% du prix du bien (ce qui n’est pas valable pour les ventes domaniales aux enchères).

Une fois que le délai est passé, vous devenez directement le propriétaire du bien après avoir soldé le prix de vente. Lorsque vous êtes adjudicataire final, le procès-verbal d’adjudication doit être publié au centre de publicité foncière par votre avocat en même temps que le cahier des charges. Ces deux documents constituent votre titre de propriété. Après cela, vous recevez les clefs de votre bien. Retenez que le délai est estimé à 60 jours pour une vente judiciaire, à 45 jours pour une vente notariale et à 30 jours pour une vente domaniale. Dans le cas où vous auriez perdu les enchères, il vous sera remis votre chèque de consignation à la fin de l’audience de vente par votre avocat ou par le notaire dans le cas d’une vente notariale.

Attention, lorsque vous êtes adjudicataire et que les délais de surenchère sont passés, il ne faudra pas avoir de retard sur le paiement, car des pénalités pourraient s’ajouter au solde. Si le montant de l’adjudication n’est pas réglé après 3 mois vous encourez un risque de réitération de la vente (anciennement appelé « folle enchère »), auquel cas vous perdrez le bénéfice de votre chèque de banque, et si le bien est revendu à un prix moindre que le prix de la première adjudication, vous serez tenu de payer la différence.

ventes aux enchères immobilières
Ventes aux enchères immobilières

Quel est l’intérêt d’acheter un bien immobilier aux enchères ?

En optant pour un achat immobilier aux ventes aux enchères, vous sortez des circuits de ventes classiques réalisées par les agences immobilières ou entre particuliers. Chacun des biens qui sont mis en vente aux enchères est proposé à un montant de départ qui est en général plus bas que sa véritable valeur.

Le bien est ensuite concédé au dernier enchérisseur (aussi appelé adjudicataire) qui propose une offre plus élevée que toutes les autres offres. L’avantage principal avec ce mode d’acquisition est que vous pourrez devenir propriétaire d’un bien immobilier qui ne pourrait être trouvé nul par ailleurs à un coût très abordable.

Dans certains cas, ce type d’achat peut toutefois vous faire payer le bien plus cher que la valeur du marché. En effet, s’il y a plusieurs enchérisseurs qui sont intéressés par le bien, vous pourrez dépenser plus que ce que vous aviez prévu. De toute façon, chacun est libre d’enchérir jusqu’à ne plus pouvoir suivre. Il faut donc prendre votre temps pour bien vous y préparer.

Vente aux enchères immobilières : comment s’y préparer ?

Une vente aux enchères se prépare sur un long terme, peu importe qu’elle soit judiciaire ou notariale. Pour assurer une totale transparence de la procédure, le notaire chargé de la mise en vente du bien met à votre disposition le cahier des charges. Ce dernier sert à informer sur tout ce qui concerne le bien immobilier (les servitudes, la mise à prix, les travaux effectués, les conditions de la vente…).

Le notaire se charge aussi d’organiser des visites du bien immobilier pour s’assurer qu’un maximum d’acheteurs potentiels puisse y prendre part. Vous avez le droit de participer à trois visites au maximum avant le jour de la mise en vente du bien. Chaque visite dure deux heures.

Vous pourrez profiter de ces visites pour examiner correctement la maison ou l’appartement. C’est également l’occasion pour poser des questions afin d’obtenir suffisamment d’informations sur le logement. Ainsi, vous saurez s’il répond ou non à vos attentes. De plus, assurez-vous de prendre votre temps pour le regarder et confirmer qu’il se trouve dans l’état convenable.