Immobilier : moduler les mensualités de son prêt pour gagner de l’argent

0

De nos jours, la plupart des emprunts immobiliers que les banques proposent sont modulables. L’emprunteur peut alors demander une baisse ou une hausse de ses mensualités de remboursement sans avoir à payer les frais. En demandant une baisse de ses mensualités, il pourra rallonger la durée du crédit et augmenter ainsi son coût global. D’un autre côté, si l’emprunteur demande une hausse des mensualités, la durée de l’emprunt et son coût seront réduit. On peut mesurer le bénéfice en comparant les faibles rendements des produits d’épargne. Il s’agit d’une excellente alternative à l’épargne. Si les finances de l’emprunteur le permettent, il peut rallonger ses mensualités et il peut comparer les faibles rendements des produits d’épargne pour le mesurer.

Comment activer la modulation de son prêt immobilier ?

Activer la modulation de son prêt immobilier n’est pas difficile. En effet, un courrier mentionnant la nouvelle échéance souhaitée peut suffire pour ce faire.

La banque fera ensuite une proposition d’un nouvel échéancier que le client doit accepter s’il veut en profiter. Par ailleurs, on peut aussi optimiser le taux d’intérêt de son emprunt en jouant sur la modulation des mensualités. Effectivement, les taux présentés sont généralement avantageux pour les courtes durées. Lorsqu’on doit aussitôt emprunter sur des durées supérieures à 10, 15 ou 20 ans, il est plus raisonnable de choisir une durée inférieure en faisant en sorte que la mensualité paraisse lourde et demander à la diminuer ensuite.

Immobilier, modulation de crédit : Quelques points essentiels à ne pas oublier

Bien que la modulation de votre prêt soit avantageuse, il ne faut pas oublier que les banques autorisent uniquement cette option après la première, et parfois la deuxième année de remboursement. Il est donc plus judicieux de bien s’informer avant de faire une demande auprès de votre banque, surtout pour les conditions nécessaires vous permettant d’en tirer le maximum de profit.

Partager >>

A propos de l'auteur