Immobilier : les ventes de biens sont en augmentation

0

Avec la baisse des taux d’intérêt et des prix stables dans l’immobilier, les transactions immobilières en France repartent à la hausse, sans pour autant retrouver leur niveau d’avant la crise de 2008. L’embellie n’est pas encore là, mais les transactions de biens neufs et anciens repartent timidement.

C’est ce que constate le réseau national d’agences immobilières de la FNAIM, qui représente la majorité des agences disséminées un peu partout sur le territoire français. Certains négociateurs affirment même avoir vu leurs ventes connaître une augmentation de 30%, comme Nathalie Naccache qui travaille sur Paris. Bien entendu cela reste une exception, mais reflète cependant un marché qui reprend de la vigueur.

« Tous les segments d’activité dans l’immobilier ont repris, c’est-à-dire à la fois la partie studio, les deux pièces, les trois pièces mais aussi les grands appartements », déclare cette professionnelle de l’immobilier depuis plus de vingt ans.

5% de ventes de biens en plus sur 12 mois

Selon Patrick Arnaud, gérant d’une agence immobilière sur Lyon, ce sont les jeunes propriétaires qui ont boosté le marché sur un an, faisant doubler le nombre de ventes dans l’Hexagone.

Il confie même que son chiffre d’affaires est en augmentation de 5% sur les douze derniers mois.

« Dans la pratique, là où auparavant, on était sur deux mois et demi, on est maintenant plus près des deux mois parce que les prix sont plus raisonnables qu’il y a deux ans et aussi parce que les crédits sont attractifs », précise Patrick Arnaud au micro de la radio Europe 1. Les premiers propriétaires de leur logement « préfèrent saisir l’opportunité tout de suite plutôt que d’attendre six mois et de rater le coche ».

Partager >>

A propos de l'auteur