Le marché de l’immobilier français parmi les plus chers d’Europe

0

Le cabinet Deloitte vient de rendre publique son étude annuelle sur le marché de l’immobilier européen. Ses chiffres permettent notamment de faire un état des lieux des prix pratiqués à travers les différents pays de l’Europe. L’enquête révèle que la France est le troisième pays où les tarifs sont les plus coûteux. Le cabinet Deloitte propose sa quatrième édition de son rapport Property Index qui dresse le bilan du marché résidentiel immobilier en Europe et de ses tarifs.

Cette enquête a été menée sur les données de quinze pays européens ainsi que sur celles d’Israël et de la Russie. L’étude révèle que les prix de l’immobilier les plus élevés se trouvent au Royaume-Uni. En 2014, le prix du mètre carré en plein coeur de Londres était établi à 14 089 euros en moyenne.

Notons que les prix des logements neufs ont connu une importante hausse de 21,6%. Un hausse également enregistrée en Israël où le prix du résidentiel neuf a bondi de l’ordre 25,6%. On retrouve Israël en seconde place du classement des prix les plus chers.

La France est le second pays d’Europe où l’immobilier est le plus cher

La France obtient, quant à elle, la troisième place du podium des tarifs les plus coûteux avec, en 2014, un prix du mètre carré établi à 10 266 euros en moyen pour un logement dans la capitale.

Ainsi, bien que les prix de l’immobilier aient considérablement baissé en France, notamment à Paris, l’hexagone reste un des pays où investir dans la pierre est le plus onéreux. Selon le cabinet Deloitte, pour acquérir un logement de 70 mètres carrés en France, il faut en moyenne entre six et huit années de salaires bruts.

Partager >>

A propos de l'auteur