Epargne: le taux du livret A maintenu à 1%, le PEL à 2%

0

Malgré les recommandations émises par le gouverneur de la Banque de France, le ministère des Finances maintient le taux du livret A à 1%.

Placement sans risque, le livret A est un livret d’épargne dont le taux est fixé par le ministère des Finances sur recommandations de la Banque de France. Son taux évolue en fonction du taux d’inflation de l’économie de la France. Dans une période de déflation, la Banque de France recommandait d’abaisser son taux d’un quart de point, pour un rendement évalué à 0.75%. Il en sera de même pour le LDD (livret de développement durable) ex CODEVI qui voit ses taux d’intérêts directement indexés sur le livret A.

Une inflation de la France évaluée à 0.1%

Dans un conjoncture économique d’inflation très faible, Michel Sapin, le ministre des Finance, déclare vouloir donner un véritable coup de pouce à l’épargne des français. Sans l’intervention du ministère des finances, le taux du livret A ne devrait être que de 0.5%. Le seuil psychologique d’un rendement inférieur à 1% n’est donc pas atteint par le gouvernement.

Le taux du plan d’épargne logement PEL fixé à 2%

Michel Sapin a par ailleurs annoncé que, pour les plans d’épargne logement (PEL) ouverts à compter du 1er février, le taux de rémunération serait de 2% et le taux d’intérêt maximal facturé par les banques aux épargnants choisissant d’emprunter serait abaissé de 4,20% à 3,20%.

Christian Noyer avait de son côté par ailleurs estimé que les rendements des fonds en euro d’assurance-vie devaient baisser car l’écart est trop important avec le rendement des obligations souveraines qui a nettement reculé.

Aux assureurs, « je leur dis ‘n’attendez pas et alignez-vous le plus vite possible sur ce qu’est le rendement de ce que vous investissez », avait-il dit.

Partager >>

A propos de l'auteur