Crédit immobilier : des taux très bas pour certains profils

0

La situation semble être propice aux rachats de crédits immobiliers, car l’année 2016 démarre avec des taux très bas. Toutefois, tous les foyers ne seront pas comblés, car seuls ceux qui ont un apport auront l’occasion d’emprunter.

Un faible taux accessible aux propriétaires d’apport personnel

Si vous avez l’intention d’acheter une maison ou un appartement, c’est sans doute le moment de prendre un rendez-vous avec un banquier ou un établissement spécialisé dans le prêt. Les crédits immobiliers sont avantageux puisque les taux mis en avant sont vraiment au plus bas. Par conséquent, pour un emprunt sur 20 ans, vous aurez l’occasion de bénéficier d’un taux de 1.50%. Cela favorise donc les projets, mais un petit bémol pourrait toutefois enrayer la machine. En effet, tous les profils n’ont pas la possibilité d’opter pour un tel crédit, car il est essentiel d’avoir un apport personnel. Ce dernier doit être à hauteur de 10% au minimum.

1.3% sur 15 ans pour des salariés avec un CDI

Ce n’est pas la seule condition, car, si le concept de l’apport ferme des portes, celui du contrat de travail pourrait également s’avérer pénalisant. Les tarifs sont avantageux uniquement pour ceux qui possèdent un CDI. Si toutefois, les deux critères sont comblés, vous pourrez bénéficier de ces taux intéressants qui s’échelonnent en trois paliers. Vous avez 1.95% sur 25 ans, 1.5% sur 20 ans ainsi que 1.3% sur 15 ans qui reste le taux le plus attractif. Pour expliquer ces différences par rapport aux années précédentes, il suffit de se concentrer sur la concurrence entre les établissements bancaires. Comme elle est très forte, les acteurs sont contraints de multiplier les astuces pour attirer les consommateurs.

La solution du regroupement de crédits

Au vu des taux appliqués, certains pourraient être convaincus. D’autres crédits en cours pourraient se dévoiler comme un frein, mais il existe aussi une solution. En effet, le regroupement des crédits immobiliers permet d’alléger les mensualités, de regagner du pouvoir d’achat et de concrétiser tous les projets. Il existe d’ailleurs des sites spécialisés en rachat de crédits, comme www.rdcf.fr. Ceux qui ont déjà souscrit à un crédit immobilier ont la possibilité de renégocier leur contrat. Il y a 2 ans, le taux s’articulait autour de 3.3%, mais désormais, il a pratiquement été divisé par deux. C’est donc le moment de discuter, car l’économie peut être très importante. Pour un prêt aux alentours de 200 000 euros, ce seront plus de 40 000 euros qui seront économisés.

Partager >>

A propos de l'auteur