Compléter ses revenus, les différents moyens à disposition

0

Si boucler vos fins de mois est de plus en plus difficile, imaginez ce qu’il en sera quand vous aurez l’âge de prendre votre retraite. C’est donc le moment où jamais de s’intéresser au problème et de trouver une stratégie pour compléter, dès à présent, vos revenus. Heureusement, différentes options s’offrent à vous !

Travailler plus ou songer à l’épargne ?

Peu le savent, mais si vous ne vous voyez pas cesser une activité après l’âge de départ à la retraite, vous pouvez continuer à travailler. Bien évidemment, le montant de votre pension s’en verra augmenté. Vous pouvez aussi cumuler un emploi en même temps que votre pension. Il faudra toutefois respecter certaines conditions. Vous devrez d’abord toucher une retraite à taux plein. Si vous ne touchez qu’une retraite partielle, les revenus de votre emploi ne devront pas être supérieurs à ceux de votre dernier emploi (ou ne devront pas dépasser 2288.35€). Par contre, si vous souhaitez profiter pleinement de votre temps libre, il faudra penser à épargner. A l’heure actuelle, quantité de solutions d’investissement existent. Vous pouvez par exemple investir dans la pierre tout comme vous pouvez songer à un investissement dans des obligations.

Si vous disposez d’un capital de base, acheter un bien immobilier est la meilleure solution. En effet, de vos placements immobiliers, vous pourrez tirer des revenus réguliers. Notamment si vous investissez dans l’immobilier locatif. Si vous n’avez pas un montant d’épargne important, préférez l’achat de titres comme des parts ou des actions qui généreront des revenus de manière périodique. Attention, car ces placements n’ont pas des résultats garantis.

L’assurance-vie, un placement plus sûr.

Tout comme les placements immobiliers, l’assurance-vie propose de nombreux avantages. Premièrement, vous pouvez conclure ce contrat quel que soit votre âge. Ensuite, vous pouvez choisir d’en bénéficier ou désigner des bénéficiaires qui recevront le capital. Ce type d’épargne donne également droit à une fiscalité avantageuse. Par exemple, tant que vous ne faites aucun retrait, les bénéfices de votre assurance-vie ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu.

Bien entendu, si vous n’arrivez pas à vous décider pour un investissement en particulier, optez pour une diversification de vos placements. Vous aurez plus de chances de réussir votre épargne car vous profiterez des avantages de chacun d’eux. Vous limiterez aussi les risques liés à la conjecture économique. Par conséquent, n’hésitez pas à faire des placements immobiliers et à investir aussi dans des actifs financiers !

Partager >>

A propos de l'auteur