Comment utiliser les réseaux sociaux en immobilier ?

0

Le secteur de l’immobilier est un secteur particulièrement adapté à l’usage des réseaux sociaux et les professionnels en sont parfaitement conscients. Ils savent que ceux qui adoptent une véritable stratégie média prennent une longueur d’avance. Reste à en faire bon usage pour booster sa communication.

Facebook et Youtube, les réseaux sociaux à privilégier

Que vous soyez une agence ou un indépendant, votre stratégie digitale passe par la création d’un site web afin d’avoir de la visibilité et de la crédibilité. Vient ensuite le développement et la mise en place de votre communication sur les réseaux sociaux. Mais lesquels choisir ? Plutôt simple. Avant tout, ceux qui sont adaptés à votre activité dans l’immobilier et ceux où il y a votre cible. Par exemple, le réseau Snapchat est plutôt utilisé par les moins de 25 ans et plus précisément les mineurs. Aucune utilité donc de perdre du temps à travailler votre image de professionnel de l’immobilier sur ce réseau. Il faut plutôt vous concentrer sur Facebook (les plus de 35 ans) et Youtube, deuxième moteur de recherche mondial derrière Google.  

Une fréquence de publication selon vos objectifs

Les réseaux sociaux vont-ils vous servir de support de visibilité ? Pour acquérir de la notoriété ? Pour aller chercher ou transmettre de l’information ? Pour prospecter ? Autant de questions auxquelles vous allez devoir répondre avant même de publier votre premier post. Si vous étudiez correctement le comportement du secteur de l’immobilier sur les réseaux sociaux, vous vous apercevrez qu’ils sont très peu utilisés pour prospecter de nouveaux clients. En règle générale, les professionnels de l’immobilier utilisent les réseaux pour développer leur réseau, partager de l’information sur l’immobilier et sur leurs partenaires et s’informer.

Une formation digitale indispensable

La majorité des professionnels de l’immobilier se sentent compétents dans l’utilisation des réseaux sociaux. Logique. Et faux. Et cela se ressent dans la plupart des métiers. Puisque nous utilisons fréquemment ces outils dans nos vies personnelles, nous nous sentons légitimes pour l’utiliser de façon professionnelle. Mais envoyer ses photos de vacances sur les réseaux et « liker » ses amis n’a rien à voir avec la mise en place d’une stratégie digitale globale ayant pour but de travailler l’image de son entreprise.

Partager >>

A propos de l'auteur