SCPI : investir en nue-propriété, une solution pour l’épargne immobilière

0

Pour ceux qui veulent investir dans l’immobilier tout en économisant de l’argent, il existe aujourd’hui plusieurs solutions pour ce faire. Et parmi celles-là se trouve l’achat en nue-propriété. En effet, acheter en nue-propriété est réputé être une option avantageuse pour ceux qui souhaitent investir dans l’immobilier et n’y attribuer qu’une somme amoindrie. Mais pour en profiter, encore faut-il bien cerner la procédure ainsi que les différentes règles qui régissent le domaine.

Gros plan sur l’investissement en nue-propriété et avantages

Les investissements en nue-propriété sont aussi possibles en matière de placement dans un SCPI. Pour ceux qui seraient encore étrangers à ce type d’achat immobilier, il s’agit d’un démembrement qui consiste à n’acquérir en premier lieu que la simple propriété d’un bien. L’usufruit de celui-ci sera encore aux bénéfices d’une tierce personne. C’est donc une solution idéale pour les particuliers à la recherche d’un placement sans avoir besoin d’un rendement immédiat.

Les avantages d’un placement SCPI en nue-propriété sont nombreux comme indiqué sur http://www.nue-propriete.org/. En effet, l’arrivée de l’investissement nue-propriété en SCPI ne manquera pas d’en attirer plus d’un pour les prochaines années. Et ce, pour différentes raisons bien précises, à savoir :

Le prix de la quote-part : Il s’avère que ce prix est moins important en nue-propriété que dans d’autres types d’acquisition.
Les impositions fiscales : En effet, pour ce type de placement, les impôts sont réduits par rapport à un placement en pleine propriété.
Exonération d’un ISF : Et dans la mesure où vous n’aurez pas à percevoir les fruits du bien, vous n’aurez pas à payer un ISF (Impôt Sur la Fortune).

Devenir propriétaire à part entière après quelques temps

Vous vous demandez alors quel est l’avantage d’un achat en nue-propriété pour vous. Vous avez la propriété et la gérance d’un bien sans en percevoir les fruits ? Mais quel est le but ?

Il importe donc de souligner que le démembrement de l’usufruit et de la propriété n’est que temporaire. Après 5 ou 10 ans, selon le cas et le contrat signé entre les parties, vous pouvez retrouver la pleine propriété de votre immeuble, et ce, sans même à payer des droits de mutation.

Partager >>

A propos de l'auteur