Plaque professionnelle : règles et usages

0

Certes, utiliser une plaque professionnelle est de rigueur pour assoir votre notoriété sur le marché en tant que prestataire de service ou dans l’exercice de vos fonctions libérales. D’ailleurs, pour la conception de votre accessoire, vous avez notamment plusieurs plateformes dédiées qui peuvent vous aider. Mais attention, contrairement aux idées reçues, le choix d’une plaque professionnelle ne se fait pas d’un simple coup de tête, ni selon seulement ses propres envies. Il y a des normes à connaitre et à appliquer.

Les normes à savoir pour choisir sa plaque professionnelle

La plaque professionnelle est personnalisable selon vos fonctions et vos goûts. Vous pouvez en choisir la couleur, la taille et même la matière.

Actuellement, vous avez le choix de concevoir la vôtre soit en métal ou en plexiglas. Vous pouvez confier à des prestataires comme gravoplaque pour vous aider et vous conseiller en la matière. En effet, l’intervention d’un expert est inéluctable car c’est bien plus qu’une question de goût. Quelques normes internationales interviennent.

Par exemple, dans la mesure où la plaque professionnelle devra être installée en extérieur, elle doit supporter les conditions climatiques peu importe les circonstances. Raison pour laquelle d’ailleurs, les fabricants de ce genre de matériaux ne vous proposent que le plexiglas, l’aluminium ou le laiton.

En ce qui concerne la taille, tout dépend de votre domaine d’activité. En moyenne, une plaque professionnelle fait dans les 30*20 cm, sauf pour les avocats et les professionnels du domaine juridique. Pour ces derniers, il faudra préconiser une plaque de 20*15 ou 25*15 cm. Pour les professionnels du secteur médical, la norme applicable est de 30*25cm.

Les couleurs et les motifs ? Vous êtes seuls à les décider. Utilisez les mêmes tons que vos logos pour vous démarquer efficacement sur le marché et assurer la visibilité de votre entreprise.

Avant de placer sa plaque professionnelle sur la devanture de votre siège sociale : que faire ?

Vous avez commandé et reçu votre plaque professionnelle ? Grand bien vous fasse ! Mais attention à respecter certaines démarches obligatoires avant sa pose. La première étape consiste notamment à informer l’ordre de votre métier de votre projet. Ce peut être l’ordre des médecins, l’ordre des avocats, etc. Ces derniers vous donneront également des indications quant aux mentions obligatoires à placer sur votre plaque professionnelle. On parle bien évidemment de vos numéros d’identité fiscale ou numéro statistique en plus de votre intitulé et de votre profession.

Bien évidemment, si vous louez votre siège social, vous devez demander la permission de votre propriétaire avant de fixer la plaque professionnelle qui sera visible par tout le monde. Il s’agit en effet de faire quelques travaux, que ce soit sur la porte, ou sur le mur, et ce, sur la devanture de l’immeuble.

Il vous faudra également une autorisation de la part des services d’urbanisme de votre région avant la commande et la fixation de votre plaque professionnelle. Ces derniers sont le plus à même de vous indiquer les emplacements idéaux et réglementaires pour ce genre d’accessoire.

Summary
Review Date
Reviewed Item
Notes
Author Rating
41star1star1star1stargray
Partager >>

A propos de l'auteur