L’emploi repart à la hausse en France sur le second trimestre 2015

0

Selon l’Acoss, l’organisme collecteur des cotisations de Sécurité sociale, les embauches sont reparties à la hausse de 1,2% sur le second trimestre de cette année 2015, quand le premier trimestre avait connu une augmentation de l’ordre de 1,9%. Le ministre du Travail, François Rebsamen, s’est aussitôt félicité sur les ondes de la radio Europe 1 de cette embellie en déclarant que c’était une « bonne nouvelle ».

Après avoir appris les chiffres publiés par l’Acoss Mr Rebsamen s’est dit heureux d’apprendre cette nouvelle même si l’on ne s’attend pas pour autant à voir la courbe du chômage s’inverser comme l’a promis le président de la République François Hollande aux Français. Le ministre ses ainsi félicité du « dynamisme des déclarations d’embauche en CDI ».

Les déclarations d’embauche des employeurs sont ainsi reparties à la hausse pour le second trimestre consécutif de ce début d’année 2015 pour atteindre 1,2% sur le second confirmant celle du premier trimestre qui avait été de 1,9%, selon des chiffres provisoires publiés ce mercredi 22 juillet par l’Acoss.

La dynamique de l’emploi semble soutenue en France

Sur le deuxième trimestre, la hausse est la conséquence « des hausses conjointes des embauches en CDD de plus d’un mois (+1,7%) et de celles en CDI (+0,5%) », précise l’organisme collecteur, qui a enregistré 1,75 million de déclarations, avec plus de 750.000 contrats signés en CDI, représentant donc 43% des embauches dans tout l’Hexagone.

« On crée de l’emploi dans ce pays, il ne faut pas qu’on croit qu’on redétruit de l’emploi », a dit François Rebsamen. Et si la hausse perpétuelle du chômage s’est installée, c’est « parce qu’on a un tel dynamisme démographique qu’il faut créer suffisamment d’emploi pour faire reculer le chômage », qui devrait d’ailleurs arriver en fin d’année 2015 « au début de l’année prochaine », a-t-il martelé de nouveau.

Partager >>

A propos de l'auteur